NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

BARBARIE « A LA FRANCAISE » ET LA LOI DU TALION

6 décembre, 2019 (20:02) | Non classé

 

 

BARBARIE « A LA FRANÇAISE » ET

LA LOI DU TALION !

 

« ŒIL POUR ŒIL, DENT POUR DENT »
Exode, 21,23, 25.

Chers Lecteurs,

Les manifestations contre la « Reforme de retraites » a été la preuve de la contestation unanime et absolue de la France toute entière contre tout ce que le gouvernement a essayé de nous imposer par la force, faisant des multiples manipulations maladroites et de mauvaise foi, en vue de convaincre la nation avec un nouveau mensonge, qu’elle allait devenir glorieuse en avantages de vie et de rémunération pour leurs « vieux jours », sous prétexte enfantin, que de nous jours on « vit plus longtemps », or cette réflexion est stupide, car en fait, l’espace de vie dont nous disposons reste le même que celui dont jouissaient nos anciens, car ce qu’il faut analyser est qu’à présent la vie a été prolongée grâce à la science médicale, cependant les vieux vivement plus longtemps, mais pour gouter parfois pour le reste de leur vieillesse, les affres de l’invalidité, les handicaps des maladies incurables et dégénératives, encore un autre sujet, dont je suis experte, mais que je ne traiterai pas ici, il suffira de dire que la vieillesse est déjà une chute, un « mal biologique » Vladimir Jankélévitch. Un désordre insoutenable : « En vieillissant, enfin, nous devons vivre avec l’idée de mourir, impudence, scandale, humiliation à nulle autre pareille, que nous acceptons, non pas humblement, mais humiliés » Jean Améry.  
« L’appel du glas est pressant. « Dans les économies privilégiées de l’Occident, la longévité augmente. On pallie les misères du grand âge. Des vies végétatives sans fin sociale. Comment financer les besoins dévorants des impotents ? » George Steiner.
Cette grandiose politique du nivèlement par le bas avec le sempiternel « tout égal pour tous » le gouvernement prétend nous aplatir sans retour.
En langage très simple, il faudra le traduire par l’anéantissement des avantages obtenus après des années de lutte pour enfin jouir d’une retraite digne, dans des bonnes conditions et cela va de soi, bien méritée après une vie entière donné à ce « gagne-pain » que bon nombre de fois ressemble plutôt à l’ancien esclavage, mais décrire le nouvel esclavage moderne est un autre sujet.
Ce qui m’intéresse évoquer ce soir est la ressemblance de l’action policière française avec la répression des forces de l’ordre des pays dictatoriaux, le Chili par exemple, mon pays de naissance.

Ce matin dès très tôt les journaux télévisés nous ont informé que « des groupes d’extrême gauche » avaient pris la mesure selon d’aucuns, de se faire justice par eux-mêmes, cela veut dire d’agir avec le style mafia la « Cosa Nostra, » en question d’honneur, elle dit : on n’attend pas THEMIS !
Parce qu’il est vrai qu’en France, comme ailleurs, notre aimée THEMIS tarde tant à venir à notre secours !
Selon d’aucuns, c’est la Loi du Talion, que d’aucuns ont déjà mis en place contre la police, pour chaque œil arraché par la police aux citoyens innocents, les familles de policiers doivent s’attendre à qu’un œil leur soit pareillement arraché !
Quel est la méthode employée par ces « groupes » jusqu’alors encore « inconnus ? »

Envoyer des lettres anonymes aux adresses personnelles de la police, des lettres parfaitement claires et précises, assez menaçantes et à titre de premier avertissement : aucun citoyen français attaqué impunément par la police française ne restera en qualité de citoyen blessé, et l’acte délictuel de la police ne restera pas impuni, les familles des policiers seront punies de la sorte »
Mais si la justice ne sait pas encore qui sont ces « groupes » comment est-il possible que les autorités soient si sûres qu’il s’agit des « groupes d’extrême gauche ? »

Je suis une fervente admiratrice de THEMIS,

Ô combien de fois je lui ai adressé mes cris de désespoir !
Ô combien de fois je lui ai prié de venir à mon secours !
Ô combien de fois je luis ai murmuré en secret les noms des assassins de Maman !
Ô combien de fois, je continue encore à lui demander justice, personnelle et collective
Pour mon pays de naissance, le Chili
Et maintenant
Pour mon pays d’adoption, la France.
Parce qu’il m’est insoutenable de voir ces jeunes borgnes, aveugles, trépassés par la police chilienne et française que je continue à dire que le Droit est une arme implacable.
Parce que j’admire et crois dans la justice de THEMIS que je continue à lui prier de venir en notre aide.
Ô Thémis !
Déesse aux yeux bandés, armée du glaive et de la balance…Vient à notre secours !

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!