NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

PENSEES CAUSTIQUES: PHILOSOPHIE ET DROIT EN SPECTACLE

7 octobre, 2018 (12:22) | Dénonciation politique

PENSÉES CAUSTIQUES

PHILOSOPHIE ET DROIT EN SPECTACLE

 

«A quoi sert la philosophie ?
On peut vivre sans philosophie comme on peut vivre
sans musique, mais pas si bien ! »

Vladimir Jankélévitch

«  Le Droit doit permettre à la Justice de se réaliser »
« Le fondement de toute justice est la fides,
parce qu’elle est permanence et vérité de ce qui a été dit,
et convenu entre des hommes »
Devoirs
CICERON

Chers Lecteurs,

Ô ces beaux moments qui nous offrait jadis la France,  concentrés en une heure de culture hebdomadaire!
Quand une séance télévisée devenait une rencontre virtuelle avec l’intelligence.
Ce temps est fort dépassé, la fin démontrait aussi l’aller droit au mur du pays vers la décadence inéluctable qui se montrait dans une plate-forme où se montraient les signes les plus marqués de la médiocrité de l’esprit, les médias s’efforcèrent sans grand difficulté de laisser les portes grandes ouvertes à la populace qui transforma la France en une poubelle nationale où quittèrent le champ la pensée intellectuelle et curieusement ce phénomène de décadence au sein des arts allait de pair avec la décadence dan le domaine du Droit et de la Justice. Question par essence absolument philosophique, éthique et morale.
Je parle de l’émission Apostrophes.
Dans ma jeunesse parisienne, à peine arrivée, j’ai pu me délecter toutes les semaines de voir arriver dans mon studio par l’écran du poste de télévision, les plus fortes personnalités de la pensée et de la littérature. C’était un moment attendu et programmé d’avance et un régal permanent pour l’esprit.
Une conversation naturelle entre celui qui posait les questions le plus pertinentes et les penseurs et créateurs d’exception.
Cette émission hors du commun, nous donnait la jouissance esthétique de pouvoir appréhender autrement l’esprit de celui ou de celle que nous ne connaissions que par la parole écrite, dans un entretien où tout avait été si bien étudié pour que les récepteurs avides des moments de culture gratuite que nous étions, ne sachions rien de la difficile construction de chaque prise, de chaque question-réponse où seul un homme de vaste culture et de richesse d’esprit, Pivot, était en mesure de mener à bien chaque semaine un tel programme. Un programmé culturel très ambitieux et si bien réussi. Dès qu’il a laissé le terrain libre, il est arrivé pour s’installer à sa place la démonstration la plus ignoble de la médiocrité, de la vulgarité et de la bassesse d’esprit dans les deux domaines de la pensée où l’intelligence et le bon sens sont continuellement agressés et mis à terre : La pensée philosophique et le Droit, les deux sont représentatives de la sagesse. Cette vertu qui nous fait grave défaut.
Le sens de la Justice et la Vérité. Tout homme de bien, sait combien ce deux domaines de la pensée sont « graves et difficiles »(R.M. Rilke)
La philosophie et le Droit méritent une étude de plus approfondis et devraient être à la portée de chaque citoyen afin de lui donner la compréhension de son entité humaine et citoyenne vers appréhension éthique de ce que veut dire droits et devoirs au sein de la cité.
La banalisation et la dégradation permanente de la philosophie est pour l’heure traitée de la manière la plus superficielle et futile, car elle est mise sur les plateaux médiatiques, pour faire la publicité des guignols, il faut éclairer aussi le public qui ne sait pas qu’une personne qui a fait un cursus d’études de philosophie, probablement agrégé et Professeur des universités, ou maître de conférences et qui écrit aussi des livres, n’est pas pour autant  philosophe  !!!!!
« Seul est philosophe celui qui a construit un système de pensée philosophique » (George Steiner)
Les autres qui se auto-qualifient de philosophes et que vous voyez en permanence, devant les caméras, sont certainement professeurs, écrivains, essayistes, et ils exercent leur parole écrite et orale dans toutes les catégories que je viens d’énumérer, certes, mais, ils ne peuvent pas s’attribuer le titre de philosophes, ils sont tout simplement des essayistes, de sociologues qui de manière prolifique sortent des livres et se paient des « attachés de presse », le comble du ridicule, un philosophe avec attaché de presse !!!!
Le système médiatique soutenu par des lobbys devient le moyen de gonfler la vanité explosive des guignols qui prétendent être  philosophes  et des avocats qui ne touchent ni de près ni de loin les vrais sujets dont il est urgent de parler à propos de la l’in-justice française, c’est ainsi que médiatiques et médiatisés gagnent au jour le jour l’audience de la populace qui les regarde et les entend bouche bée devant ce cirque de pacotille où les clowns philosophes et les fanfaronnades de ces matamores du Droit ne nous font par rire, car leurs fanfaronnades sont l’antithèse de la Commedia dell’Arte !
Ils se couvrent de ridicule acquiesçant de leur parole vulgaire les plus basses et stupides parodies des sujets d’actualité.
Ils seraient incapables de tenir un discours de vérité en prenant avec sérieux par exemple, des dossiers complexes où il faut faire preuve de courage face aux lobbys de la magistrature.
Ils sont incapables de parler avec une sévère austérité critique les plus graves questions dont l’in-justice française a besoin des avocats courageux.
Si le sérieux était de mise, nous pourrions et devrions exiger qu’ils soient délogés sur le champ ces faussaires de la pensée, pour les remplacer de toute urgence par tous ceux qui ont crée et qui soutiennent le journal TOP ALERTE, le seul qui nous donne la vérité sur ce qui se passe à l’intérieur du corpus juridique français!
Quant à la pensée philosophique, le pays souffre aussi de la sécheresse du changement climatique, il faudrait aller voir ce qui se passe à Francfort et cesser de vous croire le sommet de la pensée, faire l’Europe ? Votre idée de l’Europe ne convainc plus personne ! Les frontières n’ont plus de barbelés mais vous les avez replacées par les barbelés de la pensée, je viens d’interroger des élèves de Sciences Po et des facultés de Droit, aucun d’entre-eux ne connaît Axel Honneth.
On observe une dictature programmée au sein des universités où la connaissance est donné à compte gouttes, la connaissance philosophique est triée à leur convenance, la pensée critique est mise à l’écart, les philosophes critiques ignorés et mis sous silence, écartés des programmes, car ils savent que mettre en lumière leur pensée, développerait en profondeur la pensée critique des jeunes générations, ce qu’il faut éviter à tout prix, les masses d’étudiants sorties des facultés doivent devenir des érudits et maîtrisant à la perfection uniquement les classiques et les sujets politiques d’actualité en excluant toute tentative de critique, ils devront obéir comme des robots automates, car leur donner les moyens de se développer en totale indépendance et autonomie mettrai la nation en danger: il faut traduire notre affirmation, le danger d’un soulèvement national qui exigerait un nettoyage total des imposteurs en politique, dans la magistrature et au sein de toutes les institutions.
L’université est l’organisme supérieur de contrôle de la pensé unique et non le centre suprême de la pensée libre d’où sortiront des pensées indépendantes et critiques.
Grave réponse dans le royaume de l’ignorance : la France !
Le vrai philosophe, le véritable homme de loi ne se prête pas aux séances de cirque, ne veut ni ne peut écrire des textes critiques où sa parole se met au même niveau de bassesse de l’objet critiqué.
Ces deux types de faussaires de la pensée philosophique et du droit ne devraient sous aucun prétexte jouir de publicité, mais les contrats se font entre-eux. Les présentateurs et ces nouvelles « personnalités » du spectacle philosophico-juridique se partagent les euros en toute magnificence.
Le public « adore »
Voici le signe d’une corruption sociétal qui signale l’accroissement journalier et inéluctable d’une gangrène aggravante qui a mis fin aux fondements les plus sacrés de toute pensée philosophique et de Droit, celles qui sont depuis des décennies traînées dans la boue, malmenées et dégradées au plus bas, mortifère besogne perpétrée par les lobbys mafieux introduits dans l’in-justice française et ceux des plus crapuleux représentés par les des lobbys universitaires qui conjointement aux malfaiteurs qui soutiennent les médias d’information massive ont laissé la France en état d’agonisante et en manque absolu de justice et de culture.

Pain et cirque endormissent les masses et tout va pour le meilleur des mondes.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!