NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

APORIE ET LACHETE

22 novembre, 2018 (09:30) | Dénonciation politique

APORIE ET LÂCHETÉ

 

Aporie  et  Lâcheté

 

 

Chers Lecteurs,

La France a des attaches indissolubles à tout ce qui a rapport avec les protocoles, les lois administratives et l’on ne peut pas faire rien de valable qui soit en dehors de contrôles administratifs ! Notre parole de vérité sera anéantie si elle est en dehors de l’espace restreint d’une contrainte « assermentée » tamponnée par l’administration de rigueur, cela va de soi…
C’est pourquoi, on nous dit sans répit que la manifestation des Gilets Jaunes est inédite et « insaisissable » parce que pour la première fois, non das l’histoire, mais sous ce gouvernement, elle est apolitique est refuse toute attache syndicale.
La pensée exige de par son essence des appuis rationnels, d’un exercice rigoureux du mental.
Que le mouvement de protestation n’ai pas de chef, que ce mouvement soit spontané sans aucune revendication dite « politique » n’excuse pas que l’on expose les exigences de manière confuse,et avec tant de retenue, la crise et la souffrance des français PAUVRES ou APPAUVRIS DE FORCE doit être exprimée de manière claire, systématique, et criée sans détours.

L’aporie surgit quand ce mouvement se voit confronté à une seule question capitale :

Comment voulez vous résoudre ce conflit ?

Les voix baissent le ton et le volume, les politiques ? ils proposent des solutions ambiguës, les manifestants, restent en reprenant la même phrase : qu’ils n’en peuvent plus.
Déclarer que nous sommes au bout de forces, n’est pas une réponse pour résoudre la crise.
Déléguer la tâche aux politiques qui n’ont rien résolu par le passé et qui ont préparé le terrain pour que les dirigeants bancaires occupent la place pour s’occuper de l’humain, c’est rester figés dans l’inertie politique.

La pensée rationnelle déteste la confusion et le désordre et elle exige la vérité démontrable de manière factuelle et quand elle dépasse le terrain philosophique, nous prenons amplement la place de la sphère exclusivement économique.
Sans maîtrise des connaissances dans ce domaine, les revendications seront écrasées par ceux qui de par leurs maîtrise professionnelle en matière économique et financière, seront à même d’aplatir les demandes pressantes de la nation, et le mouvement sera anéanti encore une fois par les politiques de « profession » experts en bilans, chiffres, et organigrammes.
Quand l’aporie serait résolue avec une seule phrase que personne n’ose prononcer…

La pensée rationnelle exige la logique, l’exposé des idées doit nécessairement être énoncée par l’ordre d’importance des besoins urgents bien hiérarchisés. Du contraire la lutte des idées est perdue d’avance.
Comme vous le savez, une aporie est un problème sans solution, sans possibilité d’issue attachée à la logique, à la raison.
Nous sommes ici confrontés à deux problèmes majeurs, un manque de maîtrise lexical, qui n’est qu ‘un désordre de la pensée, dans l’exposé des revendications, et la marque d’un vice détestable qui fait échouer tous les projets: la lâcheté.

Combien serait facile d’employer un langage simple, car la faim, le besoin matériel, sont les producteurs principaux des préjudices corporels, de santé, et parallèlement de troubles psychiques.

Il est extrêmement facile de montrer une fiche de paie au SMIC !
Il est si facile de leur scanner et leur envoyer le récapitulatif de notre retraite mensuelle « au seuil de pauvreté ».

Il est aussi très simple de montrer les factures remplies de taxes qui même en faisant les plus rudes économies, le montant net à payer, au lieu de diminuer, en dépit des chèques de solidarité, notre facture se voit augmentée des taxes.

Les fameux chèques de solidarité restent vains, car infimes, ils exigent que le citoyen démuni débourse tout de même la totalité de la facture.
Parlons vrai et clair : en quoi pourrait amoindrir et faciliter le paiement d’une facture hivernale de 1200€ si le gouvernement envoi un chèque de solidarité de 140€ !
En rien.
Et, personne ne le dit !!!!
SILENCE
Mais tandis que le peuple se tait sur une question si simple à exposer, le gouvernement fait de gargarismes devant les médias, envoyant tous les laquais dire qu’il AIDE avec des chèques de solidarité, et la galerie applaudit, toutes les consciences sont rassurées que « les français pauvres » sont tous des « assistés » avec tant de « solidarité  gouvernementale !»

Ces chèques de solidarité ne nous servent à rien.
La caisse de l’EDF est remplie des chèques de solidarité, elle est certainement bien aidée! Mon cas particulier, doit être le même de mes compatriotes appauvris, puisque malgré ne pas me chauffer pendant tout l’hiver et, en ayant consommé exactement les mêmes kilowatts en hiver que ceux que je consomme pendant les mois d’été et de les avoir adressé le chèque de leur gouvernement, le fameux « chèque de solidarité », l’EDF m’a facturé des taxes d’un montant de 99€ !
Vous direz, mais 99€ c’est rien !
Certes, pour un salaire de 3000€
Non pour une retraite de 830€…Prof. du secondaire, Bac+8=retraite au seuil de pauvreté.

Réclamation faite, le « Service compétent » argumente toujours les explications économiques parfaitement crédibles et irréfutables : Ils font de la pédagogie !!!!
« A ! madame, ce sont les taxes de fin de la période ! C’est « la régularisation » ! »

Mais, et le « chèque de solidarité !?
SILENCE.
Ces chèques de solidarité sont inutilisables, ils sont broyés dans les dispositifs et les méthodes de financement à leur profit appelées « régularisations » de fin de période, les chèques retournent à ces mêmes caisses des institutions de l’État français qui les émettent, ces chèques retournent impeccables à leurs caisses, sans que les usagers puissent en faire bon usage !
Ils servent pour faire de la figuration en vue de la publicité partisane et d’une fausse solidarité politicienne.

C’est une question mathématique, de numéraire, question unique de par le monde, propre à la France, cette vérité arithmétique qui se résiste à donner le résultat que toute opération rigoureuse et facile, capable d’être résolue par une pensée infantile…l’opération explose dans un résultat FAUX :

En faisant des économies, au lieu de voir un chiffre baisser, il augmente !
Et la facture nous arrive remplie de taxes !

Quand le journaliste pose la question, alors comment voyez vous la suite ? Quelle est votre proposition ?
Ils répondent naïvement :
« Le gouvernement doit nous écouter ! »

Chers Lecteurs,

Que le gouvernement nous écoute ne sert à rien, tout comme leurs chèques de solidarité, nous ne devons pas demander ce type de réponse, il ne doit pas être une mesure demandée parce que totalement inefficace.

Le peuple affamé n’a pas besoin de « COM »ni de pédagogie !

Le peuple sans ressources et à bout de souffle a besoin de pain ET de brioche !
L’homme ne vit pas seulement de pain.
Vivre en esclavage moderne avec un salaire figé au SMIC, restant affamé non à la fin du mois mais tous les 15 du mois, est incontestablement une situation insoutenable, honteuse et dégradante pour tout être humain.
Vivre avec une retraite de 800e est indigne après avoir consacré une vie à l’étude et à l’exercice professionnel.
Alors, pourquoi entretenir cette position de lâcheté !? Sans leur dire la vérité !!

Ici il n’y a qu’un problème ARITHMETIQUE !
Le peuple a besoin d’une augmentation considérable des salaires et de retraites !
Augmentation immédiate de l’A.S.P.A [Allocation Solidarité Vieillesse: 830€, le « seuil de pauvreté] le même montant de bon nombre de retraites jamais revalorisées !et des allocations pour les handicapés, qui subissent toutes d’une stagnation absolue depuis des années.

Sachant pertinemment que le gouvernement n’agira jamais au bénéfice de la nation, et que nous, tous les exclus, parce que détenteurs des professions dites « non libérales » continuerons jusqu’au cimetière( qui coûte aussi une fortune en taxes!) soumis à l’indigne et déshonorante condition où les gouvernements nous ont placés depuis des décennies avec préméditation.
Nous restons soumis dans l’indignité où ce gouvernement nous noie sans aucune considération.
Le journaliste insiste :
Mais que demandez vous à part l’abolition des taxes ?

Alors enfin un manifestant devant le plateau de télé vision ose dire :

« Que le gouvernement s’en aille! »

« Qu’il démissionne ! »

 

Mais, on lui réplique:  » cela n’est pas démocratique!!!! » Il a été élu par suffrage universel ! »

Mais…je lui répons ceci : la Constitution prévoit des cas où la destitution d’un gouvernement est plausible SI le gouvernement porte atteinte grave à la Nation.

Chers Lecteurs,
La voix d’une nation affamée n’a pas besoin de communication mensongère ils peuvent nous épargner de discours et de « pédagogie » en tout cas le gouvernement est incontestablement incompétent en matière pédagogique !
La nation a besoin d’une augmentation des salaires et des retraites.

La voix de la nation, sa voix de vérité doit être ferme et implacable dans l’énoncé de toutes ses exigences pour être capable d’effacer l’aporie, sortir nos vies des ténèbres où nous a soumis la politique.
Ayons confiance et de l’espoir dans notre inébranlable force de résistance à cet esclavage moderne.
La France, tous les français en souffrance et appauvris, nous méritons sortir de cette période funeste, la France doit récupérer son rayonnement de jadis, laissons nous cet espoir pour continuer ce combat.

Ce matin, j’ai déjà dit la vérité.
A vous de poursuivre avec la votre.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!