NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

AIDE D’URGENCE!

25 novembre, 2018 (09:32) | Dénonciation politique

AIDE D’URGENCE

 

Chers Lecteurs,

Je viens d’apprendre qu’en Provence une vieille femme, retraitée, ne peut faire qu’un seul repas par jour, c’est une femme « Gilet Jaune » qui l’a crié dans les médias !
Le soir elle doit tremper du pain dur dans de l’eau sucrée.
Ce cas se reproduit hélas ! Sans restriction par toute la France !
L’indifférence est meurtrière.

Je suis dans l’impossibilité d’aider, car je suis moi-même dans ce cas avec une retraite-pension de 830€ mensuels:760€ retraite-pension+70€ de « retraite complémentaire ».

Mais, cela ne m’empêche pas de penser aux solutions pour agir.
J’ai aidé par le passé, mais à présent je suis menottée, incapable d’agir autrement qu’avec la parole.

Cette révolution française nécessite une canalisation forte qui laisse inopérants les subterfuges qui emploiera le gouvernement pour nous faire patienter.

Deux mesures d’urgence devraient être mises en place de toute urgence, l’une est la création d’une cagnotte pour aider les exclus et méprisés de toute la France.
L’autre, doit être la rédaction d’ une pétition en vue de faire respecter nos droits de citoyens, nos droits bafoués, et la présenter par le moyen démocratique qui nous est stipulé dans notre Constitution : Article 68 de la Constitution.
Il y a, me semble-t-il deux moyens pragmatiques d’agir dans l’urgence, le froid hivernal s’est installé, la souffrance des personnes est arrivée aux limites du supportable.

Je pense qu’il faut créer une cagnotte, qui serait dirigée par des trésoriers responsables en chaque commune, et qui pourrait aider toutes les personnes en souffrance en attendant un changement politique, ce changement que nous attendons depuis longtemps!
Cette action les aidera à résister dans l’immédiat, je ne peux pas en douter.
Une collecte d’argent en toute la France les aiderait à amoindrit la souffrance journalière, il y a des personnes qui jouissent d’un bon salaire, il est une obligation humaine, éthique, d’aider son prochain, je l’ai toujours vécu ainsi, réveillez vous, nos échanges sur ce réseau professionnel doivent fructifier vers des solutions pratiques, les vieux retraités, les handicapés, les personnes qui ne touchent qu’un salaire de misère, les chômeurs, enfin, toutes les personnes dans le besoin, attendent de nous bien plus que de manifestation et de nos soutiens verbaux.
N’attendez pas que les « services sociaux » les aident, ils sont tous inefficaces.
Je connais les CCAS, les services sociaux, ils sont tous composés par des laquais de l’État, ils ont des « protocoles » pour contrôler la faim et le froid. Des menteurs assermentés. Assez !
Agissons tous sans discours, mais avec un don qui sera collecté par des personnes responsables chargées de le mettre en place et de les distribuer.
Créons une cagnotte, vous devez trouver des bénévoles qui soient à même de mettre en place et sérieusement la collecte de fonds et la distribution, et par toute la France, donnez selon vos moyens, et agissons sans discours, silencieusement, mais avec une action concrète, aidons à tous ces français qui sont en danger de mort, sans les moyens pour subvenir aux besoins le plus urgents.
Aidons nos compatriotes qui survivent broyés dans la misère qui les impose sans aucun remord les incapables politiques au pouvoir, aidons ceux qui sombrent en ce moment même, dans le désespoir, abandonnés et oubliés sans l’aide de personne.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!