NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

TERRORISME ET VIOLENCE

13 décembre, 2018 (12:34) | Dénonciation politique

CLINUTREN SUBSTITUT DE REPAS POUR LES MALADES MAIS EN FRANCE LES RETRAITES AU SEUIL DE PAUVRETE ET  VICTIMES DU GOUVERNEMENT SONT OBLIGES A BOIR CECI!

TERRORISME   ET  VIOLENCE

Chers Lecteurs,

Par temps de guerre, l’artiste est contraint de laisser en suspens tout travail à vocation exclusivement fictionnelle.
La France est encore une fois frappée par la terreur et la mort, et nous sommes soumis dans les affres meurtrières du terrorisme, je dois vous adresser un message qui naît d’une pensée que bien peu de personnes se posent.
Nous sommes envahis par un tsunami des participations des plus hauts spécialistes qui vont du domaine criminologique, sociologique et politique, n’oubliant pas les experts en matière de maintien de l’ordre sécuritaire du pays.
Seuls les grands intellectuels comme Monsieur Emmanuel Todd, rarement invité sur les plate-formes des médias, peuvent donner leur analyse percutante et la transmettre de par le monde.
A ce manque de vision intellectuelle se greffe l’incapacité et la résistance généralisées à choisir des livres qui ouvrent la voie à une pensée éclairée, laissant la société en déficit de connaissances de premier ordre, et par la même occasion en train de coopérer lourdement à un appauvrissement répandu de la capacité d’analyse critique, ce programme est l’œuvre programmée de l’école française.
Si par fortune cette capacité esprit critique naît spontanément ça et là, les fonctionnaires de l’interdit de l’Éducation nationale seront sur le pied de guerre pour l’étouffer, il faut laisser la jeunesse amnésique, aveugle et sourde, car très rapidement ils formeront partie active au sein de la société en exigeant leurs droits. Il faut éviter qu’ils prennent leur place en toute liberté. Le surveiller et punir en toute magnificence. Ils se chargeront de les soumettre à l’esclavage intellectuel et à la soumission existentielle. Plus tard cette forme de violence intellectuelle affaiblira la capacité d’une solide intelligence politique.
Alors, ne vous posez pas la question que j’entends : « mais comment sommes-nous arrivés là ?!

L’Éducation Nationale opère par une forme de violence des plus abjectes, repend l’ignorance pour mieux dominer les cerveaux, la première forme de violence au sein de la société française est éducationnelle. Elle est indubitablement une forme moderne de terrorisme intellectuel.
Invisible.
Souterrain.
L’abus de pouvoir qui débute au sein de l’école, se repend de l’éducation primaire, ensuite secondaire pour finir dans l’enseignement universitaire, à partir de là nous trouverons l’abus du pouvoir exercé au paroxysme, il se rependra obligatoirement vers la surveillance et le contrôle dans l’exercice professionnel et dans tous les strates où les citoyens seront les usagers des services publics, c’est ainsi que le citoyen français verra obstrue sa liberté dès qu’il devra faire appels aux trois strates du contrôle et de régulation du pouvoir :l’Éducation, la Santé, la Justice.

Dès que le citoyen sera l’actant au sein de sa société, il se confrontera aux abus de pouvoir, à une violence terrifiante au sein des établissements éducationnels, face aux protocoles hospitaliers meurtriers, et aux cercles fermés par des mafias concentrées dans des loges collégiales au sein de la Justice française.
L’omerta a enfoncé ses griffes et s’est répandue par toute la France.
Voulez vous des exemples ?
Lisez via Internet le Journal Juridique TOP ALERTE. Il faut savoir que les abus de l’injustice n’y sont pas tous répertoriés !

A chaque citoyen revient le devoir d’écrire son cahier de doléances, tant infinies, diverses et profondes sont les cas d’injustice assermentée en France !

VIOLENCE INTELLECTUELLE

Le contrôle de la pensée débute du plus jeune âge, le pouvoir est entre les mains des fonctionnaires-professeurs.

Notre vie en cas de maladie, à la merci des médecins et chefs de service abjects au sein des CHU et des hôpitaux semi-privés.

La défense de nos droits et des ceux de nos victimes sera écrasée au sein de la « Justice » où les avocats, magistrats et juges défendent les assassins parce que membres des loges collégiales, les victimes deviennent les accusées des assassins, et de surcroît, mon cas particulier, il faut les indemniser pour avoir commis le crime contre Maman.
Situation abjecte, sortie de l’ injustice française.

J’ai vécu la barbarie.
Il fut un cas de terrorisme caché de la France que je ne laisserai pas impuni.
J’ai perdu certes, devant la loge collégiale ? Faute d’un bon avocat.
Mais, chers Lecteurs, à défaut de justice, à défaut d’avoir réussi à punir ces quatre assassins, pour avoir torturée et tué Maman de manière abjecte, il me reste une voie jamais explorée.

Il y a un châtiment qui ne sort pas des Tribunaux corrompus, ce châtiment est la prise de conscience sociétale mondiale, ce châtiment est éternel, il s’appelle LE BANISSEMENT.

Je le ferai connaître bientôt de par le monde.

Laissant de coté les cas de barbarie, de terrorisme personnel, cet article a pour objet de vous informer, à la veille d’une nouvelle manifestation des Gilets Jaunes, un cas de violence et de terrorisme contre les vieillards retraités au seuil de pauvreté, c’est aussi mon cas particulier.

Personne ne peut me contredire, car j’ai mes relevé s de paie !!!!

TERRORISME CONTRE LES PERSONNES ÂGEES

Qu’un pays reste indifférent face à des vieilles personnes victimes d’inanition, faute d’argent pour s’alimenter tous les jours,  est un pays qui est arrivé à u degré de violence silencieuse qui dépasse les limites du supportable.
Dans mon article précèdent j’ai alerté mes lecteurs, j’ai proposé de faire une collecte qui serait distribuée par les Gilets Jaunes qui connaissent et qui ont identifié cette barbarie.
J’ai échouée.

Les gens se sont cadenassées à leur porte monnaie.

Je soutiens ce mouvement de protestation car il n’est pas politique ni syndical.
Même si toute manifestation qui naît au sein de la Cité est politique, je parle d’une absence de politique assermentée, professionnelle et le pire, rémunérée !

Je suis avec eux, parce que leurs revendications sont le cri d’une société maltraitée et abusée et parce que je suis moi-même une victime de maltraitance frappée dans les trois strates de la vie sociale française dont je viens de faire le brève exposé.

Pour l’heure, le terrorisme a laissé en retrait un cas de violence émanant de l’État.

Il a été violent depuis plus de trente années.
Je vous demande de penser à ceci :

L’État ne se jamais posé la question que la nation ne peut pas survivre au seuil de pauvreté ?

Le gouvernement a eu besoin d’une insurrection nationale, d’une protestation massive, pour se rendre compte qu’un être humain ne peut pas vivre en esclavager avec un salaire de misère?
Tandis que des PDG jouissent des salaires démentiels où 45.000€ par jour qu’ils reçoivent comme salaire journalier entre en concurrence avec le SMIC qu’il jette à ses esclaves qui l’aident au jour le jour à amasser leur fortune ?
Cela n’est pas un cas , des cas de violence et de terrorisme ?!

L’État n’est pas en mesure de prévoir que les pauvres travaillant aux salaires de misère ne peuvent pas résister ! et, c’est pourtant son rôle de le savoir, pour avoir reçu le devoir de gouvernance juste et équilibrée de son « foyer-nation »

L’État ne se rend pas compte qu’avec des salaires de misère, qu’il augmente annuellement par des petites sommes ridicules, qui n’arrivent jamais à combler le déficit provoqué par le taux élevé des services et produits nécessaires à la survie ?
Ils augmentent pourtant parallèlement aux taux infimes d’augmentation des salaires, la vie des travailleurs pauvres se réduit à renouveler au jour le jour une situation d’esclavage moderne, dont ils se voient les participants actifs t consentants de leur propre crime.

Ne soyez pas surpris de la révolte insurrectionnelle que vous avez provoquée !

A quel point est arrivée l’indignité des gouvernements qui persistent et dirigent laissant sans voix et sans droits à toute la nation sas défense !

A quel point est arrivée l’ignominie des personnes que l’on reste indifférents devant la souffrance des retraités, des vieillards hommes et femmes qui, en ce moment même sont en train de mourir de faim.
Cette information a été divulguée par les Gilets Jaunes la semaine dernière, transmise une seule fois par les médias, redite au début de cette semaine et, ensuite censurée !

Un pompier Gilet Jaune a déclaré avoir été appelé à plusieurs reprises par des personnes âgées prises des malaises, PAR MANQUE D’ALIMENTATION, elles se voient obligées d’appeler les pompiers, victimes d’inanition, faute d’argent parce que survivant avec des retraites si infimes que ne leur suffissent pas pour s’alimenter tous les jours ?!

L’OMERTA française fonctionne en toute la splendeur de l’ignominie.
Alors, je lance une question qui doivent me répondre mes concitoyens français.
Alors, vous n’avez pas des Mamans, des grandes -mères ?
Êtes vous nées d’une femme ?

Êtes vous faits des sentiments organiques ?
De ceux qui ne effacement jamais, qui ne sont pas inscrits sur des livres, les sentiments organiques sont l’essentiel de l’Homme, il sont inviolables et n’acceptent pas la violence ni la barbarie, mais si un jour ils sont transgressés, celui qui le ressent et qui en a la sauvegarde, soyez en certains, que si lui ou elle subi le viol d’un assassin, il fera trembler le firmament en défense d’une vieille mère, d’une grande-mère abandonnée.

ÀTOUS MES LECTEURS DE LA FRANCE ET DE L’ETRANGER

 

A tous mes fidèles et très aimables Lecteurs de l’étranger

Je lance un avertissement à la conscience de la France, et je vous demande de me laisser votre commentaire ici sur l’espace que je vous ai réservé sur mon Blog, j’ai besoin de connaître votre opinion, elle m’est précieuse pour compléter mes analyses.

Je continuerai à me battre comme Antigone, pour les « lois non écrites ».

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

 

Write a comment

You need to login to post comments!