NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

LA FRANCE DE LA PMA UNE ETABLE ET DES FEMMES – VACHES QUI SE FONT INSEMINER PAR DES DONATEURS ANONYMES!

28 septembre, 2019 (03:40) | Non classé

LA FRANCE CONVERTIE EN UNE ÉTABLE

 

ET LES FEMMES DES VACHES INSÉMINÉES PAR DES DONNEURS ANONYMES

 

 

Ça y est, vous avez gagné votre loi de la PMA fut votée à l’Assemblée Nationale, loi capricieuse comme les femmes à qui cette loi couronne des vertus en leur octroyant des droits irrationnels, transgressant la déontologie et la vocation de l’essence du Droit, qui de par son essence, il se doit remplir des fonctions très simples, le Droit doit se consacrer à rendre la vie en société juste, équilibrée, à faire régner le bien, le vrai et le juste contre le vice et le mal.
La PMA permet aux femmes anormales de faire réalité leurs désirs de maternité maladive, leur anormalité a été évaluée comme salutaire, leurs défauts de nature sexuelle ont trouvé de l’aide médicale et juridique pour qu’elles soient pleinement autorisées à changer anthropologiquement le monde. Pourquoi devrions-nous assumer leurs abjectes anormalités ?
Pourquoi la société entière devrait s’asservir et obéir à un seul diktat sexuel anormal et qui s’impose tous ?
Cette loi monstrueuse a laissé sans dire un mot à celles qui réunies en une association, nous avaient promis en pleine canicule de pré-rentrée que dès septembre elles allaient faire une vigoureuse manifestation contre la PMA, rien de leurs annonces ne se fut réalité, en revanche le bulldozer politique s’est mis en marche et nous a écrasés en silence s’imposant de sa carcasse infernale.
Il ne nous reste rien d’autre à faire que lire les faibles protestations de l’autre camp de femmes relativement équilibrées, mais pas entièrement à juger ce qu’elles disent, car elles nous donnent des arguments totalement en dehors de la réalité. Nous allons voir pourquoi :
Elles réclament que cette loi est « discriminatoire » car elle laisse l’Homme en dehors de toute décision. Certes, non seulement à la demande des femmes névrosées, la loi l’exclue, mais pire, elle l’annule, l’efface, le père, il n’aura plus d’existence individuelle, amoureuse, affective, le père ne sera plus dans le programme familial, il est dorénavant l’absent absolu du foyer, l’enfant ne saura jamais ce qu’est UN HOMME ET UN PÈRE, c’est dans cet aboutissement juridique et médical où se trouve le noyau de la névrose et de l’anormalité sexuelle de ces femmes qu’au fond ne sont que des malades dans toute l’acception du terme, des frustrées incapables d’aimer son contraire, leur haine de l’homme, les oblige à tout faire pour triompher seules dans l’aventure de donner la vie, paradoxe monstrueux, la vie qui ne peut que se donner à deux, de la rencontre charnelle de deux contraires, ces femmes criminelles se trompent elles-mêmes à l’aide de leur PMA qui les assiste dans une tromperie cauchemardesque.
Elles commencèrent par revendiquer leur droit de couper le lien avec le foyer, elles travaillent, sont indépendantes, et veulent nous faire croire que battantes au sein de la société sont devenues égales aux hommes, qu’elles réussissent avec succès vie familiale et professionnelle. Cela est faux. Mais c’est un autre sujet sociétal.
Dans le discours actuel, celles que minoritaires protestent çà et là, elles le font en se trompant dans l’énoncé, si d’hommes elles veulent parler, force est de le dire et de le dénoncer emphatiquement, qu’elles sont en pleine confusion. Une d’entre elles vient de dire dans la presse que la PMA possède en fin de compte un effet discriminatoire qui va à l’encontre de l’Homme.
Mais Madame, vous sortez à l’arène vous battre et toute seule, vous criez dans le désert, quand c’est un homme français qui devrait prendre votre place et vous défendre en tant que femme et mère !
Dans les sociétés d’ « avant » l’homme qui n’était pas effondré encore par la « puissance » féminine, il n’était ne efféminé ni lâche, il jouissait de sa place qui lui revient en toute justice par la loi de la nature et de la culture ; le tragique spectacle qu’elles nous font observer et vivre à présent est une société sans hommes, cette post modernité est la société du vide absolu, qui a pu se construire uniquement par le pouvoir oppresseur et dominant des femmes frustrées.
Cette loi laisse nulle la participation du père, la loi écrase la nature pour créer une dénaturalisation de l’humain dans l’espèce et philosophiquement. Le masculin a été effacé de la Vie.
L’Homme qui avait déjà accepté de se diminuer face aux femmes, il accepte souriant à présent que la loi et la médecine l’effacent définitivement de la Vie, il est réduit à l’invisibilité, à la non-existence, il n’existe plus ni physiquement ni idéologiquement, l’idée d’homme ne restera même pas comme souvenir dans les livres, l’homme a cessé d’exister ontologiquement dans la société française.
Mais derrière l’étable, votre PMA lui réserve obligatoirement une place, même la médecine ne peut pas s’en passer de « sa contribution », la loi lui a réservé une tâche de « reproducteur anonyme. »
L’homme a été d’abord destitué de son rôle d’homme électeur d’un amour, d’une compagne pour réaliser à deux, dans un acte d’amour la conception de leur enfant.
Ensuite la loi lui arrache sa condition de participant supérieur, parce que créateur à deux de l’acte suprême et magique qui est celui qui assument le père et la mère dans leur intentionnalité consciente de prolongation de la vie
Cette loi de la PMA qui n’est que le Droit d’existence accordée en bonne due forme d’une transgression anthropologique monstrueuse. Elle se développe à grands pas avec des conséquences mortifères et en total liberté. Votre PMA n’a pu se concrétiser et n’a pu être votée à presque l’unanimité que parce que précisément, il n’y a plus d’hommes dans cette société française. Ce pauvre pays a été massacré et réduit en une étable rempli d’une génération terrifiante des femmes-vaches qui se font inséminer dans leur nouveau foyer- étable sans hommes.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!