NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

LE PARLOIR

29 mai, 2019 (03:41) | Publication

LE PEINTRE HERNAN GAZMURI  DANS L’ATELIER D’ANDRE LHOTE

PARIS 1928 RUE D’ODESSA

 

LE PARLOIR

 

 

C’est par un message électronique que le journaliste allemand U.T. demande à Nadezhda Gazmuri-Cherniak un rendez-vous pour recueillir des informations sur le peintre Hernan Gazmuri, sur lequel il fait une recherche, il a trouvé son adresse sur son site officiel : www.hernan-gazmuri.com. Les informations trouvées s’avèrent contradictoires avec sa propre recherche qu’il publiera dans un journal allemand. Elle accepte à une seule condition, les entretiens se dérouleront chez elle, dans l’exigu espace de son « Parloir » de 15m2 où elle vit depuis 2014, ils se rencontreront au rythme de leurs disponibilités de temps et, programmèrent un livre d’entretiens qui sera publié début décembre.
Ils se sont déjà vus une première fois et esquissèrent ensemble les sujets qu’ils allaient aborder, tout d’abord la raison qui a motivé le titre du livre Le peintre Hernan Gazmuri, l’héroïsme du peintre victime d’une infamie, publié en 2006 et dont une deuxième édition apparaîtra en 2020. La persécution artistique des mafias chiliennes qui de son vivant ne cessèrent d’essayer empêcher le peintre Gazmuri le développement de son art, persécution qui se prolonge même post-mortem, faussant sa biographie et son esthétique sur les sites Internet notamment sur Wikipédia. Il sera abordé en détail le séjour de Hernan Gazmuri à Paris dans la période d’entre les deux guerres, son apprentissage dans l’atelier d’André Lhote, la Donation Gazmuri au Musée d’art Moderne de la Ville de Paris et la dernière, faite en 2017, au Musée d’Art Contemporain de Moscou. Ce vaste programme d’entretiens seront complétés par une série de questions qui traiteront sur le statut de Nadezhda après le décès du peintre et la mission qu’elle assume pour défendre son œuvre et dire la vérité par le moyen d’un livre qui aurait dû stopper les mensonges. Il sera évoqué la spoliation dont la veuve du peintre fut victime en 1993, par les deux principaux musées chiliens qui la dépouillèrent de tout son héritage pictural. Ce dialogue entre le journaliste et la fille du peintre qui est le seul disciple qui laissa le peintre Hernan Gazmuri, fera aussi le point sur son propre travail de peintre et de poète, mutilés en France par des mafias françaises. Les entretiens aborderont des grands sujets existentiels ; ils seront le centre des questionnements du journaliste qui guidera les entretiens, ils devraient ressembler le passé et le présent, une longue traversée par le temps imaginaire et ininterrompu, pour former un seul corpus fait des conversations animées sur l’Art et la Vie.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak
ISBN : 9782916501437
Publication PDF numérique le 15 décembre 2019
En vente sur le site Littéraire : www.nadezhdagazmuri-cherniak.com
Paiement PayPal
8€

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!