NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

MADAME Y, LA HYENE-CRAPULE DE COLMAR

MADAME Y,  LA HYÈNE – CRAPULE

 

 

 

DE COLMAR

 

 

En 2008, Nadezhda et sa Maman arrivent s’installer à Colmar fuyant Paris, où sa Maman venait de subir une grave maltraitance hospitalière.
En 2011 elle se lie d’amitié avec un femme mère de famille qui s’incruste chez elles profitant de leur isolement et solitude et en parfaite manipulatrice, met en place un programme pour les extorquer de l’argent qu’aucune des deux ne possédait, mais lors de ses visites assidues, elle s’est intériorisée qu’un jugement pour spoliation des œuvres d’art elles avaient entamé contre l’Etat chilien, dont leur avocat promettait des sommes d’argent conséquentes en qualité de Provision.
L’amitié récente depuis seulement quelques mois, se transforma vite en cas judiciaire quand le Directeur de leur Banque demande des explications à Nadezhda sur le découvert et sur la destinataire des chèques à laquelle elle verse de l’argent tous les mois, n’ayant rien elle-même de quoi survivre. C’est uniquement grâce à lui, que l’escroquerie prend fin et demande à Nadezhda de prendre les mesures qui s’imposent. Le lien d’amitié prend fin ipso facto de retour de la banque. Le directeur stoppe fermement le découvert qui permettait à Nadezhda de lui donner des sommes à La Hyène de Colmar. Mécontente de se voir découverte et dépourvue de moyen de poursuivre son plan d’escroquerie, elle ne s’arrête nullement, et met en place un nouveau plan pour détruire Nadezhda qui survivait depuis l’année 2000 du seul RSA. Elle dénonce Nadezhda au Prud’hommes, en l’accusant de Patronne abusive et de lui devoir des sommes exorbitantes d’argent pour manque de contrat de travail, licenciement abusif, congés payés, etc.
Nadezhda se défend avec preuves à l’appui, laissant déconcertés les membres su Conseil. La décision prud’hommale fut accablante, il ne trouvèrent aucun lien de subordination et la Hyène fut déboutée, l’amputant tous les frais de justice à sa charge, et Nadezhda gagne le Procès, mais quelques années plus tard, juste quand Nadezhda est en deuil, la Hyène refait surface, elle revient à la charge et en 2017, un jour Nadezhda trouve dans sa boite aux lettres une enveloppe des huissiers qui mandatés par la Hyène de Colmar, la harcèlent avec l’intention de rouvrir le dossier Prud’homal qu’elle avait perdu, avec le seul objectif de la persécuter sans fin.
Cette nouvelle fait une récit détaillé et chronologique de l’œuvre diabolique d’une habitante de Colmar qui se fait passer pour une mère de famille convenable, mariée et divorcée plusieurs fois, selon ses dires pour obtenir plusieurs pensions alimentaires, repère des vieux isolés pour essayer d’obtenir des gains à leur mort, s’introduit conspiratrice et sournoise dans les maisons des uns et des autres et, inscrit ses enfants de plusieurs maris, dans une école catholique et travaille au noir en transport scolaire.
Le portrait parfait d’un anti-héros romanesque, nous est ici raconté par le narrateur en troisième personne, le même auteur de la nouvelle, où nous suivons pas à pas la diabolique intentionnalité d’une citoyenne allemande qui a pris la ville de Colmar comme siège de son action criminelle, doté des toutes les caractéristiques typiques d’une manipulatrice, elle serait sans doute un singulier objet d’étude d’une psychiatre et d’un criminologue.

77 Pp.
En vente format PDF numérique sur le Site Littéraire officiel de l’auteur
www.nadezhdagazmuri-cherniak.com
5€ paiement PayPal