NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

TUER DES ANIMAUX: CRIME SORDIDE ET INDECENT

10 juillet, 2019 (18:16) | Non classé

CREATURES MERVEILLEUSESMERE- BEBE, amour organique dont nous sommes tous héritières et tributaires

TUER DES ANIMAUX

 

CRIME SORDIDE ET INDÉCENT

 

« JE SUIS LÉGALISTE ! »

 

 

Je suis légaliste ! D’aucuns s’écrient sans la moindre retenue sur le réseau social-professionnel Linkedin pour justifier le crime indicible et obscène commis par le couple gérants de la chaine de supermarchés Super U qui se sont fait photographier avec les animaux qu’ils ont tués, en les montrant comme des trophées à la vue de nous tous et, en diffusant cette horreur par le Web afin de se faire connaître de par le monde.
Dans ce horrible « fait divers » il y a une confusion volontaire qu’il va falloir dénoncer et nous irons droit au but et par le moyen d’une courte rédaction.
1. Il ne s’agit pas de « tout déballer ! » Dans le cas précité il n’y pas d’intromission dans la vie intime de ces assassins d’animaux, ce sont eux-mêmes qui se mettent en vitrine montrant leur crime à la vue de nous tous !
2. La comparaison stupide avec le déballage des faits litigieux sur le Web n’a absolument rien à voir avec ce cas d’auto-publicité que ce couple se fait dans un acte d’exhibitionnisme meurtrier et indécent.
3. S’autoproclamer « légaliste » ne coute que la rédaction de la phrase, cela ne prouve rien de positif de la personne qui se auto définie comme respectueuse de la loi.
4. Dans votre pays, la France, il existe le Code de l’animal, appliquons-le. Depuis peu il a été ratifié en vue de défendre les animaux comme possédant une sensibilité et méritoires du même respect qu’un être humain.
5. Des codes de loi sont en vigueur. Les animaux ne sont plus considérés comme des placards mesdames, messieurs !
6. Peu nous intéresse où se produit le crime, il doit être puni sans concession. La lutte contre le braconnage en en vigueur dans bon nombre de pays en vue de protéger ces espèces en vue de disparition. Il n’y a pas de pire criminel que l’être « humain. »
7. Pour en finir, abstenez-vous de poursuivre cette polémique, justifier un crime de cette nature est indécent et hautement préjudiciable sur ce réseau dit professionnel, le déballage qui vient de se produire, sort des « professionnels » eux-mêmes et il a mis en lumière la qualité morale de ces « professionnels » formateurs qui peuplent ce pays, le constater au jour le jour est terrifiant.

L’Etat de la France est une fois de plus dévoilé amplement.

Nous sommes face à une putréfaction morale et une indécence de l’esprit irréversible.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

 

Write a comment

You need to login to post comments!