NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

LE CONSEIL DU DESORDRE TAPE DES PIEDS! INFANTILISME ET VIOL A LA DEONTOLOGIE MEDICALE

2 mai, 2020 (09:42) | Non classé

BACH

Le clavecin bien tempéré  SVIATOSLAV RICHTER

 

Nadezhda et sa MAMAN juste avant l’assassinat par refus de soins torture et mort préméditée. octobre 2013 Paris

 

    LE CONSEIL DU DÉSORDRE   TAPE  DES  PIEDS !

 

INFANTILISME  ET  VIOL   A    LA      DÉONTOLOGIE    MÉDICALE 

 

PAS DE HIÉRARCHIE SANITAIRE !!!

 

Chers Lecteurs,

Un viol public a la déontologie médicale vient de se faire acte publiquement  par le Conseil du Désordre qui proteste dans les médias et veut interdire la vente par les supermarchés des masques « pour le public » (nous sommes le public !) ils les réclament en priorité pour « le personnel soignant » qui depuis l’apparition de cette pandémie en France est nommé des HÉROS !

Depuis quand des « professionnels de santé »  qui ont prêté le SERMENT D’HIPPOCRATE   doivent se nommer des HÉROS ?!

Que penserait Hippocrate si nous lui demandions sont avis ?!

Et en dépit de mon indignation matinal, juste au réveil, je me dis que c’est très bien ainsi pour que le monde prenne conscience de leur véritable identité! Ils sont la honte nationale, le rôle du personnel médical est de soigner comme vocation et obligation première et non de se réclamer prioritaires pour rien !!!!!!!

Ils se permettent de taper des pieds comme des enfants mal élevés qui rouspètent aux parents ! Je connais parfaitement cette mafia collégiale qui défend leurs confrères assassins !

De quel droit ils s’en prennent à la nation, ? Ils sont contre LE PEUPLE !

Ils viennent d’établir une hiérarchie sanitaire, ils se prennent pour des êtres PRIORITAIRES en matière de matériel de protection, et vous n’avez pas le droit de nous nommer  LE PUBLIC ! Non Mesdames, Messieurs, TAISEZ VOUS !

Nous ne sommes pas dans une estrade de théâtre, nous ne sommes pas LE PUBLIC, nous sommes avant tout des êtres humains, le peuple qui forme la nation française !

Nous sommes des êtres humains avec des droits et des devoirs, nous avons en premier lieu le droit et le devoir de défendre notre vie, et nous n’avons pas l’obligation de devenir des êtres altruistes !!!

Ne changeons pas les rôles, c’est à vous qui revient l’obligation d’être des êtres altruistes dévoués à soigner et à sauver les vies !

Bon nombre de vos confrères torturent et tuent en catimini, vous ne ferez croire que vous êtes des anges, vous êtes un Lobby collégial qui agit comme bon lui semble, faisant le tri sur la vie et la mort à l’intérieur de vos casernes, casernes qui empestent « le Protocole » au lieu de laisser la place à l’humain et à la VIE !

Dans les hôpitaux publics que vous avez transformé en casernes, vous exercez le « surveiller et punir » dans ces lieux sinistres où le  aux murs étanches, où vous faites ce qui vous convient à votre guise et personne ne vous contrôle ! Au-dessus de VOUS il n’y a personne ! L’on vous croit sur parole !

Si vous avez des différends avec votre Ministère, réglez-les en interne auprès de votre illustre Ministre et Président !

Vous avez des jouissances et des priorités qui vous octroie votre Lobby collégial, votre Lobby vous permet de vous munir de matériel de protection pour exercer votre TRAVAIL, vous ne faites pas de bénévolat !!!!

Réclamez les masques à votre Ministère, il doit vous fournir de tout le matériel de protection par votre circuit interne et laissez-nous vivre en paix et en bonne santé !

Vous n’avez pas le droit d’établir une hiérarchie sanitaire ! Nous avons le droit de protéger notre vie !

Assez de servilisme imposé !

Assez de protocoles et hiérarchies qui montent au pouvoir pour nous asservir et laisser le peuple muet, la France est devenue une masse d’esclaves que vous dominez au jour le jour.

Dans le domaine de la santé votre action est criminelle.

J’ai presque tout dit.

Le reste vous le connaissez déjà.

Cherchez dans vos archives Octobre 2013

 

 

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Paris, le 2 mai 2020

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!