NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

ABJECTION A LA FRANCAISE CONTRE CLARA, VEUVE DU PEINTRE HERNAN GAZMURI

15 août, 2020 (10:29) | Non classé

                   CLARA PORTRAIT. TOILE A L’HUILE PEINTE PAR HERNAN GAZMURI  (Toile spoliée, usurpée à  la veuve du peintre de manière ignominieuse par “un tiers” et vendue frauduleusement au Chili en 1993)

 

LETTRE DE REMERCIEMENTS

Monsieur Xxxxxxxxx                           Paris, le 14 août 2020

Conservateur Adjoint

Du cimetière xxxxxxxxxx

Xxxxxxx, xxxxxxxxxxx

LRAR

Objet : Remerciements à Monsieur le Conservateur du cimetière XXXXX et réponse de la soussignée concernant son signalement du vol des fleurs synthétiques posées dans la tombe de sa mère ; vol constaté en date du 25 juillet 2020.

 

Monsieur le Conservateur,

Je vous remercie bien vivement de votre réponse à ma plainte pour le vol des fleurs  synthétiques que j’ai constaté lors de ma visite du 25 juillet, pour me recueillir et m’occuper de l‘entretien de la tombe de Maman ; sachez que je suis extrêmement touchée par votre lettre et que jamais je n’ai pensé que vous ni vos collaborateurs devaient avoir une quelconque responsabilité de ce attentat et pour deux raisons, d’une part il va de soi qu’aucun cimetière ne peut être attentif à chaque tombe et d’autre part, mon affaire est une affaire très personnelle, dont la justice actuelle de la France, laxiste et partisane du politique, ne donnera jamais suite à nos plaintes, parce qu’elle trahit en permanence notre déesse Thémis et, c’est pour cette raison que, tel que le corpus juridique est constitué à présent, rien ne pouvons-nous espérer, nous devons trouver des substituts de défense individuels, car la justice ne veut remédier ses failles ni punir comme il se doit les assassins ; c’est pourquoi, les criminels abusent de leurs pouvoirs !

Je subis depuis 2017 l’outrage de la tombe de Maman ; de la part des « collaborateurs » des « médecins assassins », juste quand fut rendu le verdict de ma plainte pénale devant le Conseil du Désordre des Assassins, les connaissez-vous ? Non, certainement pas, personne n’a jamais eu affaire avec eux, comme moi j’eus cette horrible expérience en 2017.

C’est une groupe mafieux par excellence qui protège ses membres contre toute accusation. C’est cela la « solidarité collégiale », il faut dire, mafieuse.

C’est pour protéger la tombe de Maman que j’ai dû faire l’exhumation du cercueil de Maman du cimetière Xxxxx, où j’ai été forcée contre mon gré de l’inhumer en  octobre 2013,  or en 2017, les « amis » des assassins, à la même date de l’inhumation, le 28 octobre, ils  sonnèrent à l’interphone de mon immeuble, sans interruption, entre minuit et une heure du matin, c’était le signe maléfique qu’ils programmèrent pour me dire que ils  s’étaient rendus à sa tombe pour la profaner, le lendemain lors de ma visite, j’ai fait le lien entre la sonnette de mon interphone et la profanation, la date de l’ « anniversaire » de son enterrement.

Rien de plus significatif, ils s’auto- fêtèrent leur leur assassinat, et se rendirent au cimetière et donnèrent des coups de pied à la croix en granite la sortant entièrement se son socle et profanèrent la totalité de sa tombe, qui était dans les pires des emplacements provisoires, ceux réservés aux pauvres, en « plein terre », lieux immonde d’où il fallait la sortir avant les  cinq années payées pour l’emplacement « provisoire », pour ce fait, quand bien même, soumise dans la misère que ma retraite « au seuil de pauvreté », m’impose, j’ai pris la décision de la sauver de ce lieu maudit, et de lui offrir une tombe digne, cela veut dire à titre perpétuel, on n’enterre pas sa mère à titre « provisoire » ce sacrilège ne peut sortir que d’une pensée et d’une loi qui condamne dans la lettre en dans l’espèce le mot ÉTERNEL !

La vie, la mort d’une Maman sont sacrées, notre amour, notre vénération, et son souvenir sont éternels, donc sa tombe doit l’être pareillement.

J’ai fait des sacrifices surhumains, pour la sortir de là et c’est pourquoi je vous ai choisi, car vous avez la renommée d’être le meilleur cimetière parisien, ce n’est pas anodin que xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx !

Je sais et vois combien vous vous occupez avec grand soin de votre cimetière, le meilleur que je n’ai jamais connu, et je profite de cette occasion pour vous redire ma gratitude pour l’accueil bienveillant que j’ai toujours eu de la part de vous tous, chaque fois que je me suis rapprochée de vos Services administratifs, pour essayer de résoudre au mieux mes difficultés pour sauvegarder au mieux la tombe de Maman.

J’avais décidé obligée par les circonstances, d’orner la tombe de Maman avec un bouquet de fleurs blanches synthétiques, les plus fines que j’ai trouvées, fabriquées délicatement, chose rare dans ce type des fleurs, et comme vous pouvez le voir, j’ai collé une feuille où il est dit ceci : « Prière de ne pas toucher, laissez-en paix Maman. Sa fille Nadezhda »

Je savais que la profanation de la tombe de Maman allait se reproduire, et elle va se poursuivre, c’est pourquoi, une seule solution se présente, je dois trouver l’argent pour faire poser une grille qui protège la totalité de la tombe non seulement les quatre parties du rectangle, mais aussi le haut, car ces misérables pourraient sauter  pour y entrer, cela ne leur coûtera rien, j’ai fait le croquis, elle sera comme une filigrane en fer très fin ; je sais,  qu’elle devra être respectueuse des règles de construction imposées ;  je me rappelle très bien de vos consignes.

Voyez-vous, mon affaire ne peut se confondre avec les autres vols des fleurs des tombes, puisque par le passé j’ai déjà subi ce même attentant des lâches criminels.

Cette profanation dit long sur ces assassins, mesurez leur ignominie, même la tombe de Maman est l’objet de leur profanation qui ne s’estompe point avec le temps !

Cela ne fait que me donner raison et ne sert qu’appuyer ma plainte pénale contre ce « docteur Traître-Tant » et ses trois autres collaborateurs, c’est de cette même façon qu’ils s’acharnèrent contre elle, contre son corps souffrant, lui refusant avec un sadisme impensable les soins d’urgence que son infarctus réclamait ! Un livre-Script de 300 Pp ; j’ai écrit en sa mémoire, l’année dernière, il s’intitule CLARA, selon d’aucuns mon travail est parfait est ferait un succès certain. Mon script dira au monde le récit détaillé de cet assassinat contre une créature ineffable, ils ont tué l’humanité entière, en tuant Maman !

Enfin, une seule chose me fait défaut : l’Argent, ce dieu devant lequel le monde s’agenouille et s’incline en adoration, certes, l’argent est leur dieu, parce qu’il est devenu le seul élément nécessaire dans une société où rien n’est plus respecté.

C’est l’argent le seul qui a le pouvoir de nous protéger quand la loi s’est retirée et la bonté des hommes est absente ; il ouvre les portes de notre paradis terrestre, seul rempart contre le Mal et la méchanceté inhumaine.

Je vous redis mes plus vifs remerciements pour l’attention et gentillesse soutenues que vous m’avez toujours offerte, transmettez, je vous prie, mes remerciements à tous vos collaborateurs.

Respectueusement.

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Xxxxxxxx,xxxxxxx,xxxxx

nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

www.nadezhdagazmuri-cherniak.com

P.S. : vous me demandez de porter plainte contre X, soyez assuré que je me rendrai au commissariat pour porter plainte, mais ils savent que ce X n’est qu’une formule, la police judiciaire me connait, car lors de la première profanation en octobre 2017, j’avais adressé à Monsieur le Procureur ma plainte, il m’a répondu et j’ai été convoquée à l’époque par la police judiciaire ; c’est cette horrible canicule qui m’a interdit la sortie. Je vous ferai part de la copie cela va de soi.

 

 

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!