NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK

Escritos literarios – críticos, anuncios de nuevas publicaciones, libros editados

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

CONCLUSIONS SUR LES CLOAQUES VISQUEUX ET FEMMES-SERPENTS DANGEREUSES

25 mai, 2022 (21:20) | Non classé

                      

 CONCLUSIONS :

 

Voici mes conclusions  sur l’affaire la plus insupportable créée par les féministes dont je n’avais jamais été témoin auparavant, résumée  dans cette MAZAMORRA politico- sociétale  et depuis les 40 années que je réside en France.

Je suis écœurée et révoltée !

  • Perversité féminine.
  • Cloaques visqueux et Femmes-Serpents  dangereuses.
  • Journalistes des bas-fonds
  • Complotisme politico-gauchiste.
  • MAZAMORRA sociétale.
  • Dégénération du « féminisme »
  • Mauvaise foi.
  • Excellente analyse de Alain Finkielkraut devant les caméras de la chaîne BFMTV cet après-midi : il a dit haut et fort Monsieur Damien ABAD n’est pas un violeur.

 

Chers Lecteurs,

 

Tout citoyen honnête et aimant la vérité devrait s’élever d’une seule voix et s’insurger contre toutes ses femmes accusatrices et perverses qui osent publiquement abattre un homme à des fins troubles et indignes ; quand on est victime,  quand on subit une injustice ou quand on est réellement victime d’un crime, l’on porte plainte, on ne se cache point, bien au contraire, il est de notre devoir d’aller jusqu’au bout de nos accusations, je l’ai toujours fait, et vous le savez, quand j’accuse c’est parce que j’ai en ma possession les preuves en l’espèce  qui feront foi de mes accusations, tout autre question est subsidiaire est un non-lieu, donc du mensonge ;  dans l’affaire de Monsieur le Ministre chargé des Handicapés, les interventions répugnantes des féministes cachées, n’est que de la supercherie perverse ; j’ai toujours affirmé que les femmes sont de par leur nature irrévocablement perverses, mais j’admets que mon verdict est le produit de ma connaissance approfondie de leur nature, c’est pourquoi je n’ai jamais eu d’amies et j’ai choisi l’amitié fidèle des hommes, incapables de jalousies et méchancetés.

Quand on est victime et que nous accusons, nous donnons notre pièce d’identité et nous signons et confirmons la vérité des faits, ce jeu ignoble est indubitablement de la fausse pudeur, et des fausses excuses pratiquées par ces deux féministes accusatrices de l’ombre et sa bande gauchiste.

Ce refus, « d’aller plus loin » dans la dénonciation des faits a été fort médiatisée, il n’est qu’un ignoble et visqueux mensonge journalistique des bas-fonds !  

Réfléchissez…

 

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!