NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK

Escritos literarios – críticos, anuncios de nuevas publicaciones, libros editados

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

DÉSOLANT PARTAGE POLITIQUE

20 juin, 2022 (13:06) | Non classé

    

         PARTAGE

 

 

 

   ENTRE SUCCES

 

                        ET

 

 

LE NIVELLEMENT PAR LE BAS

 

 

 

Chers Lecteurs,

Le résultat des élections législatives nous a donné un exemplaire et franc succès d’une opposition politique absolue au gouvernement, elle démontre son franc désaccord à nla politique qui mène le gouvernement, nonobstant elle se voit obscurcie par le sempiternel « nivèllement par le bas » qui promeuve un certain parti dont sa tradition est depuis sa naissance la diffusion de  cette pratique.

Pour vous donner un exemple qui sera très représentatif et qui me laissera à l’abri des interprétations fâcheuses, je vais vous raconter un fait de mon expérience professionnelle ; elle fut une des raisons pour lesquelles les prix Nobel de l’Education Nationale m’ont refusé la « titularisation » ici en France, la mienne de Professeur de secondaire je l’avais déjà à Santiago ; c’est la titularisation française qui me fut refusée par ce qu’aussi bien par ma formation que par la pratique de mon enseignement et les exigences que j’ai toujours pratiqué parmi mes élèves fut celle de l’excellence. Et ils ont réussi.

La vérité est que la jalousie pédagogique fut la vraie raison de leur détestation et que mon succès pédagogique s’était démontré pendant des années durant, par le succès au Bac espagnol de tous mes élèves de Terminales littéraires

Voici les faits :

Dans une absence absolue de formation de pédagogie universitaire, l’E.N. exige aux professeurs de ne pas enseigner ; oui ne soyez pas surpris, cela peut paraitre paradoxal, mais cette mesure pour eux ne l’est point.

Le professeur n’est plus celui qui transmet un savoir, non, il est un « animateur » qui doit faire ressortir de l’élèves, « ex-nihilo » des « connaissances » qu’il doit en avoir, nous ne savons toujours pas d’où, car même après huit années d’un suivi d’apprentissage défaillant des langues étrangères, aucun élève n’est capable de parler les rudiments essentiels de communication courante et, ô combien essentielle ! pour s’exprimer correctement en langue étrangère, mais il ne faut s’inquiéter…

« Ils passent leur bac ! »

 Quelques exemples de cette aberration de pseudo-pédagogie ?

Le professeur ne doit pas faire sentir aux élèves qu’il est une « autorité intellectuelle supérieure ! »

Alors, faisons de l’animation, le professeur ne doit jamais rester assis devant les élèves, il doit se promener parmi leurs sièges, et faire de l’animation.

Cette destruction de la figure de « maître » de la pensée a disparue c’est pourquoi le niveau de l’enseignement secondaire ne forme plus d’élites.

Alors cette devise est partie directement vers les formations politiques, c’est ce que nous verrons prochainement à l’Assemblée nationale.

A présent, pour représenter les classes populaires, les démunis, pour la première fois, il est nécessaire d’être une ou un de leurs.

AVANT il fallait faire preuve d’excellence, à présent, les études supérieures pour lesquelles nos parents ont tout sacrifié ne servent de rien, moins cultivé, moins préparés seront les citoyens, plus de chances ils auront d’obtenir de la reconnaissance, et à la fin de leur carrières, ils feront une récolte très lucrative, je vous assure qu’ils ne finiront pas avec une retraite de 914€ mensuels en réponse à une vie d’étude et de sacrifice, ce n’est pas la peine d’avoir fait BAC+8, les hordes de l’ignorance récompensée vous passeront à la trappe.

Je continue à montrer mon C.V., quand bien même je suis à la marge parce vieille.

Il est le résumé de ma vie, ma carte de présentation, mon CV dit le sacrifice de mes parents pour que je fasse des études et que je devienne indépendante.

En dépit de votre rire méprisant, je reste indéfectiblement convaincue de la vérité de ce qu’est une véritable pédagogie, un véritable enseignement pour former des élites au sein de la cité.

Vous ; qui depuis cette si lointaine correction de ma copie de CAPES vous êtes devenus des retraites jouissant des retraites confortables, vous pouvez rire et vous vanter de l’œuvre que vous avez bien accomplie pour me détruire, vous qui avez mis un ZERO sur mon travail de CAPES Interne, vous n’êtes rien que des pauvres retraitées dans l’ombre, vous resterez comme des anciennes professeurs d’espagnol qui n’avez rien fait d’utile, moi en dépit de ma misère, j’écris.

C’est pourquoi, j’insère mon CV à la fin de tous mes livres avec l’orgueil intellectuel ; cet orgueil intellectuel dont parle si bien Umberto Eco dans son essai Comment écrire sa thèse.

En France, ma « lutte pour la reconnaissance » (A. Honneth),  a échouée certes, mais par l’œuvre de ces professeurs médiocres, elles étaient mes paires au sein de l’E.N.  La vérité de ce que j’ai fait pour mes élèves, la vérité sur qui je suis est inviolable ; les parcours inscrits dans l’écrit, dans les faits prouvés, ils restent comme la seule preuve qui parle d’elle -même.

C’est celle-ci notre France, la France du « nivellement par le bas. »

Bonne continuation

Après avoir regarder la première séance de l’Assemblée Nationale, il me faudra prendre un remontant !

 

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!