Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

LA DELIVRANCE :LA FIN DE LA PRISON D’UNE CHAMBRE HLM DE 15M2 LA FIN D’UNE INJUSTICE CONTRE UNE ARTISTE PEINTRE HERITIERE DE L’ECOLE DE PARIS

19 mars, 2021 (08:48) | Non classé

Le peintre Hernán Gazmuri dans l’Atelier de LHOTE, rue d’Odessa Paris 1928

2013 CLARA la veuve du peintre Hernán Gazmuri avant d’être assassinée juste avant le refus d’HLM de la Mairie de Paris.

DE LA PALETTE A L’ÉCRITOIRE

LA DÉLIVRANCE DE LA PRISON

 

      D’UNE CHAMBRE HLM    DE  15M2

 

      8 ANNÉES D’ATTENTE !!!!!!

 

Chers Lecteurs,

Vous ne verrez pas mes articles pendant dix jours…Non, ce ne sera pas pas piratage ni censure de mon site, ce sera parce que mon serveur me coupera aujourd’hui ma box…Je quitte la prison HLM de 15m2.

Je quitte la réclusion où l’illustre Mairie de Paris décida me laisser depuis 2013 quand il décida de me refuser une HLM pour Maman.

Sa suppléante a prolongé SES CRITÈRES DE REFUS !

En exerçant son abus de pouvoir que les imbéciles de Paris lui octroyèrent en votant pour lui. « DISENT LES IMBÉCILES » (Nathalie Sarraute)

Il décida de laisser Maman sans logement juste de retour de Colmar, invalide et en « fauteuil coquille ». Cet illustre fonctionnaire, insensible à mes demandes pur récupérer notre droit urgent d’une HLM nous laissa livrées aux dangers imminents de devenir SDF ! j’étais prioritaire pour avoir Maman à ma charge et m’occuper seule sans APA de la vie et maintien à domicile de Maman, ils projetaient me l’arracher pour l’interner en EHPAD, ils ignorent qui je suis !!!!!!

Cet illustre fonctionnaire de la Mairie de Paris, resta sourd et aveugle volontaire au fait que c’était la veuve du peintre Hernan Gazmuri, la femme invalide à 100% dont sa fille priait une HLM.

C’est lui qui nous a fait souffrir las préjudices de LA MAFIA DE LA RUE GRISE DE PARIS (Nouvelle)

 

« ELLES SONT COMME TOUT LE MONDE »

CLARA, La veuve du peintre Hernan Gazmuri et sa fille n’entraient pas dans les CRITÈRES DE SÉLECTION DE MONSIEUR LE MAIRE.

IL a étouffé mes suppliques de nous attribuer l’HLM plus rapidement et que nous demandions depuis des années pour Maman et moi-même. Nous étions de retour de Colmar vers Paris.

Maman une fois assassinée, la Mafia récupéra son taudis et je fis un procès DALO.

Encore une fois la Maire de Paris décida de persister dans sa décision de me refuser une habitation.

Là encore une fois l’intelligence brillante de ces décisionnaires Prix Nobel, me jetèrent dans une chambre HLM de 15m2 excellent pour une artiste peintre !

De 2013 à 2021 l’artiste peintre dernière héritière de l’Ecole de Paris que JE SUIS a été privée de peindre !

J’ai dû vivre 8 années en attendant une HLM adaptée pour pouvoir peindre, car on ne peut que rester recluse et immobile jouissant de 3 m2 pour circuler entre livres et toiles enveloppées en papier bulle, sans chauffage et subissant les affres d’une misère accrue, insoutenable et sans répit, la retraite de 830« au seuil de pauvreté » que j‘aurais à vie et qui ne sera jamais augmentée.

En attendant un MÉCÈNE !

J’attends un D. H. Kahnweiler qui vienne me sauver.

 Viendra-t-il un jour ?

Cette HLM je le dois uniquement à une personne SENSIBLE ET INTELLIGENTE deux éléments absolument nécessaires pour statuer avec JUSTICE sur le sort d’un être vivant.

 Cette personne m’attribua une HLM où je pourrai reprendre ma palette !

Je lui dois LA VIE.

 Je lui serai reconnaissante éternellement.

Cette personne a compris ce que les « chargés de l’Art et la Culture française » piétinèrent avec sadisme et perversité, croyant pouvoir m’anéantir.

Encore une fois, ils ne savent pas qui je suis.

Je devrais dire : DE L’ÉCRITOIRE A LA PALETTE.

Car pendant ces 8 années fatidiques, privée de peindre, je n’ai jamais cessé d’écrire mes poèmes et mes essais, mais dorénavant ma chambre-atelier, consacrée uniquement pour peindre sera parfumée d’essence de térébenthine, le parfum que j’aime le plus.

Merci pour votre fidélité dans la lecture de mes articles et je vous dis

A très bientôt.

 

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!