CARMEN FLORENCE GAZMURI-CHERNIAK

Escritos literarios – críticos, anuncios de nuevas publicaciones, libros editados. Artista-Pintora. Telas al óleo, gouaches y dibujos

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Puede ponerse en contacto con Carmen Gazmuri-Cherniak a través
del formulario de contacto en el sitio.

LA QUESTION POLITIQUE S’EST TRANFORMÉE EN QUESTION PSYCHIATRIQUE

4 Junio, 2024 (19:35) | Non classé

 

 

www.facebook.com/share/v/aDEyxx4o78AbMkZ1/

 

 

LA QUESTION POLITIQUE

S’EST TRANSFORMÉE

EN QUESTION PSYCHIATRIQUE

Chers Lecteurs,

Sans Internent plusieurs jours, je me suis vue bâillonnée et il y a eu bon nombre des questions sur lesquelles je tenais à écrire et réagir.

En premier lieu, il faudrait clarifier certains principes de base, si nous voulons avancer dans notre analyse.

En ce moment où des enfants gazaouis continuent à mourir de faim et que d’autres sont amputés sans anesthésie, je ne vais pas me mettre à faire la différence entre antisémitisme et antisionisme ou antijudaïsme, cela est rébarbatif, inutile et devient de l’abâtardissement intellectuel qui est contraire à tout ce qui est intellectuel, grand paradoxe !

Comme exemple, sachez que ce faux problème est une spécificité française, dans mon pays natal, d’origine, le Chili, les mariages mixtes sont le fondement du pays, là-bas il n’existait point le racisme et c’était un pays formé des réfugiés et des venus de loin pour forme le pays.

Dans le sein de la Palestine, il faut le rappeler, Arafat qui allait à la messe de minuit le jour de Noël avec sa femme chrétienne. C’est ça que j’aime profondément.

Plusieurs politiques se démasquent, créent des polémiques pour cacher la vérité de l’atrocité qui se déroule sans fin à Gaza. Continue la polémique de s’il s’agit ou non de génocide, ils préfèrent parler de crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.

Je suis opposée à la dénomination de la CIJ qui ne définit absolument pas de génocide les atrocités innommables que le « peuple élu » persiste à maintenir.

Je suis convaincue de l’intentionnalité génocidaire, la preuve est l’acharnement avec lequel le gouvernement génocidaire du « peuple élu » persiste dans l’anéantissement des Palestiniens, cette preuve en l’espèce est définitive et incontestable.

Une étude, depuis cette perspective, résout le problème purement sémantique, me semble-t-il et il reste élucidé de manière précise la signification politique qui s’en dégage.

Ceci dit, je ne peux pas rester inactive face aux horreurs.

Que faire des imbéciles qui se désintéressent ?

C’est démoralisant certes, ils disent que ce ne sont pas leurs enfants, c’est tellement commode ne pas y penser, chacun d’entre eux nous reste avec ses problèmes, mais si nous voulons poursuivre notre vie avec la conscience en paix et l’honneur d’être des hommes, j’emprunte la phrase à Malraux, nous devons nous mobiliser chacun avec nos propres moyens, tous sont valides, écrire, peindre, parler, discuter, mettre de l’ordre et la raison dans laquelle il y a des dérapages et du mensonge ; vous devez assumer vos responsabilités, être citoyen, c’est devenir responsable, vous êtes les acteurs visibles ou invisibles, réels ou virtuels comme moi, je m’engage, à mon âge avancé ; vous devez savoir que ce que nous voyons au jour le jour dans les médias, ce n’est que de la mauvaise politique que j’appelle MAZAMORRA, des intérêts créés ; le mensonge et l’hypocrisie, ce ne sont que des moyens qu’emploient les tortionnaires pour arriver à leurs buts, ce qui s’est passé cet après-midi à l’Assemblée Nationale, quand le député de la Knesset, chez nous, vociférait ces sempiternels propos irrationnels.

Deux portées de la même mauvaise nature, ce type d’individus sont incorrigibles, il faut les éliminer si l’on veut la PAIX !

Qu’importe LA LOI, qu’impose le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, parfois mentir par temps de guerre ou TRANSGRESSER est une obligation morale !!!

Qu’importe la HIÉRARCHIE quand ce qu’ont fait les élus ce ne sont que des pauvres et si faibles actes symboliques pour faire prendre conscience d’une urgence absolue, arrêter le génocide à Gaza et stopper la colonisation en Cisjordanie.

Deux tragédies profondément liées.

Il faut dire STOP, le massacre doit prendre fin si nous nous croyons et que nous voulons rester une nation civilisée.

Carmen Florence Gazmuri Cherniak

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!