NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK

Escritos literarios – críticos, anuncios de nuevas publicaciones, libros editados

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

LA TRAÎTRISE A L’ORDRE DU JOUR

2 avril, 2022 (11:48) | Non classé

 

 

 

 

 

LA TRAÎTRISE

À L’ORDRE DU JOUR

MESSAGE A MES AMIS RUSSES :

« Líbreme Dios de mis amigos, que de mis enemigos me libro yo »

Je vous dédie ce beau proverbe espagnol.

Nos ennemis ne sont jamais un problème, ils se manifestent comme des bruts à ciel ouvert et en toute circonstance sortent leur griffes ; ceux qui sont redoutables sont toujours « nos amis, » ils deviennent nos « traîtres ».Les lecteurs qui me suivent depuis des nombreuses années savent de quoi je parle, du docteur Traître-Tant qui tortura et tua Maman par refus de soins, vous savez aussi que l’on tue non seulement à bout portant et avec un scalpel ; j’ai connu aussi la traîtrise de la partir d’une grande amie que j’eus pendant mon séjour à Colmar ; ma nouvelle le raconte, la HYENE-CRAPULE DE COLMAR, après m’avoir persécutée pendant 11 années sans répit, j’eus une chance unique, de rencontrer une avocate d’excellence qui l’a terrassée et a gagné mon procès, je lui dois ma vie et dès à présent je vis en paix, sans plus jamais de litiges.

J’ai une longue expérience en traîtrise, c’est pourquoi je vis en ermite, et j’ai acquis un bien précieux ; il est entièrement gratuit et indélébile : LA PAIX.

Ni la richesse ni la renommée, ne sont des éléments assurent la fidélité, un pauvre peut re fidèle et avoir un profond sens de l’honneur, ce qui revient au même sens des valeurs. La fidélité est une question de la plus haute importance, elle se vérifie dans les moments graves et difficiles et par temps de guerre.

Voyez vous mon Président…Il n’a pas été à la hauteur ; quand bien même à un moment donné entre amis, il y a désaccord, un ami fidèle le dit en face à face, sans témoins, dans la confidence, jamais en public, ceci est du pur spectacle de bas fonds.

Vous lui avez offert votre pays ! La nationalité et un passeport !

Voyons !

La traîtrise se sanctionne.

Vous n’avez pas besoin comme moi, qui n’a rien, de lui faire un procès…Imitez l’Occident, posez vous en toréador, jouez à la tauromachie, c’est à dire appliquez LES SANCTIONS ET L’EMBARGO !

Voyez-vous il ne faut jamais faire confiance, « dans la confiance réside le danger » « En la confiance est el peligro », dit un autre proverbe espagnol.

C’est mon message aux russes et à mon Président Vladimir Putin.

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!