NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK est "Auteur auto édité"
vous pouvez la contacter
par mail : nadezhdagazmuricherniak@gmail.com

LES MASQUES: MENSONGE SANITAIRE ET POLITIQUE

3 mai, 2020 (12:48) | Non classé

 LES MASQUES   MENSONGE SANITAIRE ET POLITIQUE

 

  LIMINAIRE

 

 

HISTOIRE PERSONNELLE EN VERTU DE LA VERITE

 

Chers Lecteurs,

La pandémie de Coronavirus a entraîné un déferlement de mensonges d’ordre sanitaire et politique, je ne vais pas revenir sur ce que les médias nous ont mitraillé sans répit pendant deux mois. Ce qui m’importe est défendre la vérité médicale-sanitaire en ensuite d’insister sur l’importance d’aborder sans concessions la question non négligeable du cout mensuel que signifie pour la population à très faibles revenus de s’auto protéger avec un autofinancement impossible. Ces deux éléments sont capitales et, ils sont fortement liés pour réussir le  programme d’un déconfinement optimal sans risque ni rechute pour la population; dans la réalité ce programme est mal géré et nous envisageons un échec absolu, parce que la mesure la plus simple à adopter est délibérément occultée, à savoir, le type de masque que nous  devrions utiliser dès que nous sortons à l’extérieur et que nous sommes exposés au danger imminent d’une contamination même sans contact direct, même en respectant la distanciation sociale de un ou deux mètres. L’effet « aérosol » est indéniable.

LES FORMES DE CONTAMINATION.

Qu’il soit clair, nous avons été manipulés à leur guise ; des médecins médiatiques serviles, attachés au politique et violant la vérité médicale, or agissant délibérément contre leur déontologie, nous ont menti avec une nonchalance propre au vedettariat, ils ont lancé des avertissements sur l’inutilité du port de masque, pour revenir  trois semaines après  nous dire son contraire absolu, pour arriver depuis deux jours à l’imposer comme obligatoire et évidement assujetti par un Décret de loi, lequel en absence de port de masque un citoyen subira l’imputation d’une contravention, de 135€. Que croyez-vous ?  Pourriez-vous imaginer que l’Etat français allait s’interdire de poursuivre sa sempiternelle bureaucratie ? Serait-il envisageable que l’Etat français allait-il s’empêcher d’un nouveau PROTOCOLE mis en place non seulement pour contraindre, surveiller et punir, mais pour parallèlement nous extorquer de l’argent ? Le budget de l’Etat récupérera ses déficits, il se verra fort alimenté, capacité alimentaire qu’une grande partie de la population pauvre voit diminuer de jour en jour, mais ceci est une autre faute politique.

LES CONSIGNES D’HYGIÈNE DESTINES AUX FRANÇAIS.

 UN PAYS DU TIERS MONDE ?

LIMINAIRE ET BRÈVE HISTOIRE PERSONNELLE S’IMPOSE EN VERTU DE LA VÉRITÉ.

Depuis mon arrivée en France dans les années 80, la plupart des français, non ceux qui appartiennent encore à « la vieille France », ils n’ont pas cessé de me dire de manière désobligeante : « vous n’êtes pas de chez-nous ! », certes, il faut savoir que ma génétique n’est ni « latinoaméricaine » ni gauloise, ce qui déroute les français qui méconnaissent l’histoire des pays latinoaméricains, qui furent le réservoir des vagues des migrations étrangères d’Espagne et d’Europe de l’Est. Je suis la troisième génération de ces émigrés qui arrivèrent au Chili échappant dictatures et persécutions nationales terrifiantes, donc je ne suis ni latinoaméricaine ni gauloise, quoique, il faudrait faire une étude, car un académicien m’a expliqué qu’il n’y a pas d’énigme pour ce qui est de l’origine des basques espagnols, ma génétique paternelle, il m’a dit : « les basques sont celtes ». Du côté maternel, il n’y a pas matière à débat sur mes origines génétiques, les russes ukrainiens sont slaves, mais le coté oriental y est aussi inséré.  Il y a matière pour une grande discussion. Un cours d’histoire destiné aux français désobligeants, leur serait du plus grand bien. Conclusion : Je n’ai donc pas de génétique gauloise ni latinoaméricaine, car les vrais latinos du Chili sont les INDIENS qui furent dépossédés et chassés, c’est ça la vérité, je n’ai absolument aucun ancêtre d’origine indienne, ce qui me fait disparaître ipso facto de la génétique et de la culture du monde latinoaméricain. En dépit d’avoir fait toute ma scolarisation au Chili, dans l’Université U.T.E., de Santiago, dans des parfaites conditions de hauteur académique grâce au niveau d’excellence des Professeurs, tous doctorants en Europe, Ils ont fait que mes racines aussi bien pour la peinture que pour l’écriture soient entièrement européennes.

De mon cursus supérieur du mal nommé « perfectionnement » et « désapprentissage » en Sorbonne, il vaut mieux vaut ne pas approfondir, il serait une didascalie hors sujet…

L’HYGIÈNE AU TIERS MONDE.

Je suis née au bout du monde, au Chili, pays qui était considéré « du tiers mode » où l’utilisation d’eau javel, de l’eau courante et du savon Marseille étaient  généralisés pour tout le pays, l’eau de javel (el Cloro) et le savon Marseille l’utilisaient tous, ils étaient les deux éléments d’hygiène les moins chers et ils le restent depuis des siècles ! Ces deux désinfectants étaient insérés dans les mœurs de toute la population même des plus pauvres, et surtout les pauvres ! Alors entendre les leçons d’hygiène retransmises jour et nuit par les médias, afin d’éduquer en hygiène les français m’ont laissée stupéfaite !

Quand je suis arrivée en France j’ai été  ahurie d’observer qu’en rentrant du métro, tout le monde s’attablait sans se déchausser à l’entrée et sans se laver les mains !  Sachant que le métro français est une des sources les plus dangereuses que l’on puisse imaginer de

Ensuite quand je découvris le manque d’hygiène dans les hôpitaux ! Cela en fut le comble, les infirmières portant des bijoux, sans se laver les mains, dans les années 80 il n’y avait pas l’obligation statuée comme obligation qui fut  statuée il y a une quinzaine d’années seulement d’utiliser la fameuse lotion hydroalcoolique qui est à présent à disposition du personnel à chaque entrée des chambres d’hôpital.

Je le rappelle et , le redis sans cesse, il y a une dizaine d’années le Sénateur Alain Vasselle qui était chargé des comptes de la Sécurité Sociale, fut un des créateurs d’un excellent programme diffusée dans la chaine N° 5, reportage qui laissait à nu la malpropreté des médecins hospitaliers et de leurs équipes médicales, les seuls ignobles responsables qui ont créé et diffusé les maladies nosocomiales mortelles, ils ont été les seuls producteurs de mort dans les hôpitaux français et uniquement par manque d’hygiène.

Le titre du dit programme télévisé en dit long :

DES MAINS SALES AUX BLOUSES BLANCHES

A cette époque il n’y a pas d’excuse pour ne pas pratiquer une organisation d’hygiène scrupuleuse à titre individuel en chaque foyer même le plus pauvre. Il est faux ce que disent les médecins que l’eau de javel est toxique, je l’utilise depuis toujours, c’est un enseignement de Maman, c’est transis par la famille !

L’eau de javel (EL CLORO) et le savon Marseille.

Il s’agit d’un désinfectant radical et il reste très bon marché. Chez moi, elle coule par des litres. Le savon Marseille est un des meilleurs antiseptiques qui sert de savon à usage quotidien, hypoallergénique, sans parfum et doux pour la peau, il n’y a pas de dermatologue qui puisse me contredire.

L’hygiène est question de santé, or question de vie, et les mesures qu’elle demande de respecter est une affaire qui se transmet par la famille. Quand les politiques et médecins engagés avec le gouvernement se mirent à donner aux français des leçons d’hygiène des plus élémentaires comme celles de se laver les mains en sortant des toilettes, je suis restée incrédule et ahurie ! Mais j’ai dû me souvenir de mes années de travail au sein de l’Education Nationale, les toilettes des élèves étaient toujours sales et ils ne disposaient jamais du savon. Pareillement dans les toilettes des professeurs ! Je racontais à Maman en rentrent combien était difficile de travailler dans un cadre d’immondice quotidienne, toutes les collègues étaient aux comportements d’hygiène les plus redoutables, ce qui mettait une barrière entre elles et moi-même, nos idiosyncrasies en matière d’hygiène étaient franchement opposées !!

Quant aux leçons publiques qui se donnent de manière intermittente par les médias, elles ont laissé l’empreinte catastrophique  du portrait du pays, le plus inculte en matière d’hygiène et que pour cette raison se complait dans l’immondice et, par conséquent ne peut exiger des politiques qu’ils changent les coutumes et transforment le pays dans un lieu où les mesures collectives d’hygiène soient assurées.

Le métro et les immeubles HLM sont les vecteurs le plus dangereux de contamination virale et bactérienne dû au manque absolu de prophylaxie !

Je n’ai pas besoin de ces leçons, j’eus Maman qui m’a enseigné dès que je commençais à marcher ce que l’hygiène veut dire dans la vie d’une personne, je la mets avant toute autre chose, elle est pour moi-même, bien plus importante que toute connaissance livresque, elle est tellement attachée à la VIE d’une personne que si par mégarde elle venait à faire défaut, la vie d’une personne âgée, fragile ou d’un petit être sans défenses, ce défaut d’hygiène lui ôterait la vie.

L’AFFAIRE DES MASQUES. USAGE QUOTIDIEN DES MASQUES EN TISSU RÉUTILISABLES. STÉRILISATION QUOTIDIENNE ? ÊTES VOUS DÉSÉQUILIBRE ?

Je ne parlerai pas des enjeux mafieux-politiques que cette affaire garde dans son intérieur, allons droit au but, la protection nécessaire dont nous avons besoin pour sortir à l’extérieur et qui nous permette de nous protéger avec un niveau maximal ne peut être que par le moyen de masques FFP2 ou chirurgicaux tous les deux JETABLES !

Les pays habitués au port de masques, n’ont jamais utilisé des masques en tissu, réutilisables, ils sont un nid confortable pour qu’y se logent virus et bactéries, le moyen d’stérilisation de ce type de masque est excessivement rigoureux et difficile à obtenir pour un particulier, pire encore pour une personne seule qui ne fait des machines qu’une fois par semaine.

Oser dire que ce sont des masques destinés à la population et de surcroit « bon marché » est un contre sens médical-sanitaire et un mensonge politiquer-économiques.

Il est condamnable de la part aussi bien d’experts scientifiques que de la part des politiques  de nous d’exiger des mesures impossibles à mener à bien à titre individuel, d’une part par la difficulté de stérilisation optimale et d’autre part par le cout exorbitant qu’un tel programme exigerait, tout d’abord il serait nécessaire  l’achat de plusieurs masques, car la durée d’usage ne peut excéder les 4 heures, et il faudrait posséder un stock qui nous obligerait à débourser  presque 100 par mois.

En somme, L’usage des masques en tissu est non seulement fortement déconseillé en matière de stérilisation et impossible  à mettre en pratique, une pure folie  que de le laisser entrer dans nos pratiques quotidiennes, il se transformerait en toc, le pire des troubles obsessionnels ! J’ai bien d’autres obsessions bien plus riches et gratifiantes dans ma vie d’artiste pour céder à l’asservissement du gouvernement !

Il faut considérer le masque pareillement qu’un mouchoir jetable, adapté pareillement que nos coutumes d’hygiène à l’intérieur de notre foyer, l’usage de sopalin nous offre une garantie unique de désinfection absolue quand il s’utilise à l’aide d’un détergent, une fois utilisé, il est plein de bactéries et, il doit se JETER, on n‘y pense plus ! Veulent-ils nous rendre hystériques, obsédés et ne penser qu’aux masques ?

Nous serions contraints à faire une action non seulement quotidienne, mais devenir attentifs à chaque instant ! Une infirmière faisait le récit de sa vie faite de peur à chaque moment, « est-ce que j’ai bien fait le geste ? Est-ce que j’ai bien respecté les étapes de désinfection ?! » Et, pour elle c’est un geste qu’elle devrait pratiquer à chaque moment et insérée dans la pratique de sa profession, évaluez ce que cette obsession deviendrait pour une personne éloignée de ces pratiques professionnelles.

Non, le seul moyen de nous protéger est d’utiliser des masque chirurgicaux ou FFP2, tous les deux jetables. Le reste n’est que mensonge médical, sanitaire et faute grave de l’Etat  pour non-respect de la vie d’autrui.

 

OBLIGATION D’ÉTAT : GRATUITÉ DES MASQUES 

POUR TOUS LES CITOYENS ATTACHÉS A LA ACS-CMU  ET EN ALD !

Pour en finir, et avant de ferme cet article, j’insiste sur le fait juridique qui revient à l’Etat d’inclure la gratuité de masques dans le règlement du Code de la Sécurité sociale, pour qu’ils soient inclus au même code du TIERS PAYANT.

Il revient à l’Etat l’obligation de fournir tous les moyens de protection nécessaires à la vie en bonne santé de toute la nation, en accord à la réalité du pays, à présent c’est l’apparition d’un virus mortel, il doit donc modifier dans ce sens le Code de la Sécurité Sociale.

 Pour protéger  toute la population à faibles ressources et contrôler toute possible fraude, cela est très facile de contrôler, car nous avons tous une CARTE VITALE, il y est inscrit notre régime d’affiliation, CMU-ACS où sont toutes les personnes au seuil de pauvreté,, moi, j’y suis et l’Etat m’oblige de surcroît à me payer une Mutuelle de santé, or il serait très judicieux que les Mutuelle que nous payons, participent avec la Sécurité Sociale dans ce programme du tiers payant !

Il est extravagant et hors la loi que je m’autofinance les masques jetables, pour ce fait je paie mensuellement ma Mutuelle !

La retraitée au seuil de pauvreté que je suis, survivant très difficilement, je ne dispose pas d’un seul Euro pour l’achat des masques et, impossible de le rajouter à mon exigu budget de dépenses mensuelles

 Les autres strates de la société qui sont aussi défavorisés et, en ayant plein droits sont les personnes en ALD, ces deux catégories de citoyens doivent recevoir un lot de masques jetables à retirer gratuitement en pharmacie ,pareillement que les médicaments que les personnes démunies inscrites en CMU-ACS ou en ALD se les procurent gratuitement avec le TIERS PAYANT,  or il n’y a pas d’excuse pour que cette obligation de port de masque ne soit pas considéré un « médicament préventif» de protection !

 

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

 

 

 

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!