Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

LES REFORMES LAPIDAIRES DES MINISTRES DE LA SANTÉ

15 février, 2021 (14:27) | Non classé

 LES « REFORMES » LAPIDAIRES

 

                 DES MINISTRES   DE LA SANTÉ    

 

Chers Lecteurs,

Je ne peux pas récupérer mon calme face à l’essourdissant silence des partis de « gauche »n qui sont appelés à défendre les lois de « naufragés de la vie » ;  du moins c’est la doctrine socialiste « dans les textes », dans la praxis, je vois que c’est une autre chose !

Pour garder Maman chez nous, et m’occuper seule de son invalidité quand elle tomba malade, j’ai décidé de quitter l’enseignement en l’année 2000 ; jusqu’à la date de son assassinat le mois d’octobre 2013 par les « docteur Traître-Tant » et ses 3 collabos, j’ai dû supporter la misère du RSA, pendant 16 années ! et conjointement greffé au RSA, le bénéfice de la CMU, alors je connais parfaitement, dans la pratique, les lois et devoirs de l’indigence française.

Par le passé, la Sécurité sociale qui se vante d’être « la meilleure du monde » n’a pourtant jamais remboursé les frais d’optique, les lunettes, montures et verres sont entièrement à la charge de l’assuré, ceci le savent tous les français ; or quand on est salarié, assumer lesdits frais ne représente pas de grand difficulté, mais quand on a urgence de lunettes et que l’on est indigente, assumer cette dépense médicale d’optique devient très grave.

POUR LES PERSONNES À LA CMU  ET RETRAITÉES AU SEUIL DE PAUVRETÉ :

2019 LA CPAM                                                    DEPUIS 2020 -2021

REMBOURSAIT                                                  AUCUN REMBOURSEMENT

Une fois par an paiement total

 D’une paire de lunettes

Amincis et antireflets

Prothèses dentaires céramique totalement payées.

 

2020-2021

Voyons ce qui se passe pour les frais de prothèses dentaires.

  • Pour ce qui est des frais dentaires seuls les soins classiques tels que le caries sont entièrement remboursées.
  • Le problème se présente quand il faut faire appel aux prothèses dentaires, la sécurité sociale rembourse uniquement celles de COULER MÉTAL.
  • Je doute que les deux ministres qui se sont consacrés à lapider les droits de la sécurité sociale, depuis 2019 jusqu’à janvier 2021, la dernière « Réforme » du ministre Véran, portent si besoin, des prothèses dentaires couleur fer. La loi de l’entonnoir a remplacé l’ancienne loi de la CPAM, depuis l’illustre ministre A. BUZYN jusqu’à ce dernier fossoyeur O. VERAN, tous deux responsables d’avoir lapidé en catimini, nos droits et de nous laisser encore plus misérables qu’auparavant.
  • Il s’annonce très fructueux le débat politique pour les présidentielles, la gauche persiste à rester muette, les citoyens qui sont concernés par ces reformes de suppressions de droits restent apeurés, ils ne disent rien, je ne suis pas la seule à me voir confrontée à payer presque 1000des frais d’optique et de surcroît de me voir méprisée aussi bien par ma mutuelle que par les autorités de la Sécurité sociale qui argumentent ceci :

« Il n’est pas de notre obligation à vous aider dans vos frais »

Alors la Sécurité sociale est là pour rembourser les aspirines et le dolipranes ?

  • Si je vais voir ma mutuelle elle me répond, que depuis 2020 c’est la Sécurité sociale qui leur impose les non-remboursement des frais d’optique et des prothèses des personnes indigentes, soient-elles à la CMU l’actuelle C2S, (le ministre s’amuse comme l’E.N. à changer la sémantique) ou des personnes à faibles retraites au seuil de pauvreté, comme il est mon cas particulier.
  • La sécurité sociale ne nous rembourse ni les dents ni les lunettes en revanche, elle assume tous les frais gratuits pour les IVG et la PMA, là tout est permis !!!! Et, personne ne leur reproche rien !
  • Je constate donc deux phénomènes, d’une part les français pauvres  sont des lâches qui ont peur de défendre leurs droits, ils  se laissent extorquer par les politiques en se laissant ruiner, n’ayant que le minimum pour survivre, et d’autre part, je confirme que la Sécurité sociale pour payer les femmes frustrées, stériles ou lesbiennes qui veulent devenir « mères » à tout prix, et qui sont  en manque de maternité ou bien en aidant les jeunes libérées qui doivent faire appel aux IVG après le « divin amour » c’est nous qui devons leur payer leurs extravagances sexuelles au coût de nos dents et de nos yeux !

Le monde à l’envers dans cette merveilleuse République laïque, inégalitaire et lapidaire.

Et, ils prétendent, tous ses insensés que nous allons leur permettre de revenir encore pour 5 années de lapidation politique ?!

Vous rêvez ?!

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

 

 

 

         

 

Write a comment

You need to login to post comments!