Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

UNE ÉTERNELLE IMMIGRÉE VOUS PARLE

18 novembre, 2021 (10:38) | Non classé

https://youtu.be/VgLPzRu4doo

 

 

 

UNE ÉTERNELLE IMMIGRÉE VOUS PARLE

 

 

ARRÊTEZ VOS C……..!

 

Chers Lecteurs,

À présent, dans la lutte effrénée pour le pouvoir, il se déchirent les uns les autres pour imposer leur « avis » qui sera bientôt une loi, concernant les droits et les devoirs des immigrés.

Je l’ai été, et au regard de la réponse que LA FRANCE m’a donnée au compétences qui sont les miennes, j’ai compris que je le serai pour toujours, une éternelle immigrée et presque « apatride », mais ce n’est pas de cela que je vais vous parler.

Vous ne trouverez pas une autre éternelle immigrée, qui vous parle plus vrai et d’un franc parler sans concessions.

En 1980 je suis arrivée du Chili avec le statut de touriste et suis arrivée en « Mission artistique » pour faire don au nom de ma mère des toiles du peintre Hernan GAZMURI et faire de la France mon pays d’adoption pour vivre en artiste. Bien entendu que j’ai travaillé pour nous deux et toujours avec ma profession de Professeur d’espagnol, comment aurions-nous pu survivre autrement ?

Je n’ai jamais été à la charge de PERSONNE, quiconque essaie de profaner ma vie échouera dans son projet malsain par mes preuves.

Quand je suis arrivée j’avais ma mère entièrement à ma charge.

J’ai été diplômée de la U.T.E. de Institut de Pédagogie de l’Université Technique d’État de Santiago. Institut universitaire fondé en 1942 par le peintre Hernan Gazmuri et, aussitôt arrivée en France j’ai dû « faire les équivalences » en Sorbonne et poursuivi des études supérieures et obtenu deux diplômes et un doctorat sur l’oeuvre de l’écrivain Ernesto Sábato,  sous la haute direction du Professeur Claude COUFFON.

Je n’ai jamais eu de droits dont bénéficient tous les travailleurs français.

J’ai dû attendre ma nationalité française pour avoir les droits suivants !

  1. Présenter ma candidature pour une HLM, j’ai toujours loué dans le privé pour Maman et moi.
  2. Avoir droit à l’APL, je ne l’ai jamais eue.
  3. Présenter ma candidature au Rectorat au sein de votre « illustre Education Nationale » où j’ai toujours travaillé comme « Professeur de lycée Contractuel » avec la peur de ne pas être nommée l’année suivante et avec Maman à charge !
  4. Je payais la Sécurité sociale de Maman elle s’appelait « Assurance Personnelle » c’est moi qui lui ai ouvert ses droits et je lui payais sa Carte de la Sécu à l’URSSAF.

Alors arrêtez vos……..!!!!!

Aucun étranger ne peut exiger des droits à peine arrivée !

Cela n’existe nulle part au monde.

Essayez d’aller vous installer au Chili ou en Russie

Ils vous demanderont de vous payer l’assurance santé, de déclarer un hébergement et vous n’obtiendrez qu’un visa de tourisme.

Pour entrer au Chili vous devez impérativement déclarer un contrat de travail.

Pensez avant de parler des âneries

Vous faites franchement LE RIDICULE !!!!

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!