NADEZHDA GAZMURI-CHERNIAK

Escritos literarios – críticos, anuncios de nuevas publicaciones, libros editados

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

UNE POULE CONSULTANTE POLITIQUE DANS SON POULAILLER

4 mai, 2022 (06:51) | Non classé

    UNE POULE  DANGEREUSE

 

 

CONSULTANTE POLITIQUE 

 

 

 

    DANS SON POULAILLER

 

 

Chers Lecteurs,

La ressemblance des êtres humains à des animaux est question certaine, en 2009, j’ai fait ma connaissance d’une crapule manipulatrice, elle m’a persécuté jusqu’à 2021, c’est grâce à une excellente avocate qui l’a déboutée que je suis libérée de son emprise perfide, je suis persuadée qu’aucun autre avocat n’aurait eu la maîtrise de son savoir ni son talent pour l’abattre et la rayer définitivement de ma vie, je lui serai reconnaissante toute ma vie; une nouvelle j’ai écrite en 2021 : Madame Y, l’Hyène- Crapule de Colmar. Tout récemment, j’ai été victime d’un cercle administratif  communal de Serpents, qui m’interdirent mon déménagement, une autre nouvelle j’ai dû rédiger : Constanza y las Serpientes.

Ce matin, je vais vous raconter un fait divers, il n’est pas personnel, mais collectif ; depuis que « L’opération militaire spéciale » de la Russie contre l’Ukraine débuta, qu’un certain plateau de télévision s’est transformé en poulailler, je ne cesse de regarder les programmes, car ils mélangent pêle-mêle les personnalités de valeur avec des poules furieuses qui agitent le débat, coupent la parole des participants, parce qu’« elles » sont tellement importantes, tellement indépendantes et représentent le pays le plus martyrisé de ce pauvre monde que nous sommes obligés à tout leur supporter et que tout le monde doit les admirer et s’aplatir.

Et, bien non, cela chez moi ne passe pas.

Mon identité d’artiste-peintre et poète m’induirait à vous dire que la qualité que j’apprécie le plus c’est la beauté, mais non, « le problème du beau est un faux problème » a dit Malraux ; certes, laissons de côté le beau ; la qualité que j’aime le plus chez un être est son INTELLIGENCE, quand elle est présente, toutes les autres vertus la suivent, le sérieux, la fidélité, le sens de l’honneur, la morale, l’éthique, la bonté, la bienveillance.

Cette « consultante » vient de dire une atrocité que tous ont applaudi, j’espère que vous réagirez dans le bon sens, je déplore de me voir obligée à reproduire ses mots et à écrire le nom d’Hitler, j’effacerai demain cet article, voici l’intervention de cette poule ukrainienne, en faisant allusion à son premier ennemi: Vladimir Putin:

« Si nous faisons la comparaison entre Putin et HITLER, je vais vous dire qu’au moins HITLER AVAIT UN IDEAL ! »

Non, seulement ce spécimen féminin m’est absolument insupportable, mais elle m’inspire le plus grand des mépris, je me suis dit, celle-là a de la paille au lieu de neurones dans son cerveau, dans l’hypothèse qu’elle en en ait un !

Je pense qu’à l’entendre, quiconque a un minimum d’intelligence, demanderait qu’on la laisse au chômage et  interdite de toute parution télévisée.

Elle compare le président PUTIN à HITLER et, elle ose nous dire à nous, français, qu’au moins, HITLER AVAIT UN IDEAL !

Je vous laisse juge sur l’idéal d’HITLER et de ses actions remplies de son idéal. Cette ukrainienne est un malheur mondial, une parfaite crétine.

Tant que « l‘opération militaire spéciale » sera active contre son pays, nous sommes condamnés à supporter cette dégénérée.

 

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

 

 

 

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!