Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

“LA HIÉRARCHIE!” CRIMINELS!!!! LE LYCÉE N’EST PAS UNE CASERNE! CRÉTINES!

12 octobre, 2021 (08:40) | Non classé

NADEZHDA   AVEC SES ELEVES AU LYCÉE

ANNÉE 2000 CLASSE DE 1ère

 

      CRIMINELS    

                             

DE LA PÉDAGOGIE:  LE LYCÉE

 

N’EST PAS UNE CASERNE!!!

 

 

 

« […] Enseigner sérieusement, c’est poser les mains sur ce qu’il y a de plus vital dans un être humain ? C’est accéder au plus vif et au plus intime de l’intégrité d’un enfant ou d’un adulte. Un maître envahit, entre par effraction, voire dévaste afin de faire le ménage et de reconstruire. L’enseignement médiocre, la routine pédagogique, un style d’instruction qui, délibérément ou non, vise avec cynisme des objectifs utilitaires sont ruineux.  Ils extirpent l’espoir de la racine. Le mauvais enseignement est, presque littéralement meurtrier »

                                                                    George STEINER

                                                                Maîtres et disciples

                                                                       Pp. 26-27

                                                           

Chers Lecteurs,

Je m’étais promise de ne rien écrire de critique sociétale ce mois-ci que je réserve pour des écrits dédiés à ma mère sauvagement torturée à mort par « refus de soins » le mois d’octobre 2013, mais ce que je viens d’entendre des femmes syndiquées est un attentat à la profession de professeur, elle fut ma vocation que j’eus de mon plus jeune âge et indépendamment de ma vocation picturale et poétique, je ne peux rester en silence, Maman me pardonnera ce écart obligé, car elle savait combien j’aimais enseigner.

Le dernier « incident » au sein d’un lycée professionnel, provoqué par un élève majeur, d’âge adulte, qui contrairement à ce que vous pensez,  il devrait être déjà en train de gagner sa vie ; il s’est permis de violenter physiquement son professeur et a fait parler des imbécilités aux cheffes des syndicats.

Selon ces imbéciles :

« Il faut respecter la hiérarchie ! »

Mon Dieu ! si je m’étais considérée comme une personne supérieure à mes élèves sur le plan de la HIÉRARCHIE je n’aurais pas obtenu de tous mes élèves leur réussite au BAC espagnol !

Le maître est transitoirement dans un état de supériorité de la pensée, du savoir qu’il détient pour un temps réduit, nous le voulons tous les bon professeurs, car nous sommes chargés de donner notre savoir pour que nos élèves deviennent forts de leur acquis, indépendants et fiers d’avoir réussi par leurs propres moyens dont nous lui avons donné les armes pour y parvenir. L’objectif est qu’ils nous dépassent !

Le Lycée n’est pas une caserne mesdames, alors retournez au bercail, vous n’êtes pas dignes de diriger la voie de l’enseignement en France et tant que vous continuerez à inculquer chez les élèves, comme des vérités à obéir ; ces imbécilités, ces crétinismes que vous remplacez à la place d’une véritable pédagogie, ils ne vous rendront que violence et manque de respect.

Mes collègues me demandèrent un jour :« comment est-ce que tu fais avec ces élèves que nous n’arrivons pas à contrôler ?

Alors je leur ai répondu ceci    :

RIEN, je ne fais rien que leur raconter des histoires littéraires enrobées de grammaire…

Et mes élèves turbulents m’écoutaient enchantés et réussirent leur Bac.

Quelques-uns développèrent des vocations littéraires, une d’entre -elles m’a dit :

« Grâce à vous madame, j’ai choisi d’étudier la littérature, je prépare en ce moment ma maîtrise, merci, vous nous avez fait aimer l’espagnol »

Je pense qu’à présent elle doit être Docteur ès lettres.

C’est tout ce que je devais vous dire.

Le lycée n’est pas une CASERNE.

Voici la raison de mon succès de professeur et le pourquoi vos mafias de votre Education Nationale ne voulurent jamais me titulariser et la raison « inexplicable ! » de ma retraite de 800€ !!!

Il n’existe pas de hiérarchie entre maître-élève, le respect nait naturellement face à un professeur qui est maître de son savoir et qui sait le transmettre.

 

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!