Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

DISCREDIT! UN LAUREAT HONTEUX POUR L’HUMANITÉ

21 octobre, 2021 (07:43) | Non classé

Source: SPUTNIK     […] Pourtant, l’ultranationalisme qui était sa carte de visite pendant une période de sa carrière politique lui a coûté l’appartenance au parti de centre gauche Iabloko, dont il a été exclu en 2007.Les Tchétchènes, ces «cafards» «trop agressifs» pour être tués à la pantoufleLes anciennes vidéos d’Alexeï Navalny, qui ont refait surface à l’occasion de l’engouement politico-médiatique occidental pour l’opposant russe, sont présentes depuis plus de treize ans sur sa chaîne YouTube et font polémique depuis autant d’années en Russie.La plus connue a été postée en septembre 2007: pour promouvoir la légalisation des armes à feu, il y compare les Tchétchènes (voire les migrants) à des «cafards» et des «mouches» contre lesquels pantoufle et tapette ne sauraient être aussi efficaces qu’un pistolet.Pistolet à la main, après avoir tiré sur un musulman, Alexeï Navalny déclare: «dans ce cas, je recommande le pistolet.»Un mois plus tard, dans une autre vidéo estampillée NaROD («Le Peuple» en français et abrégé de «Mouvement national de libération de la Russie»), un étonnant mélange de bolchévisme et d’ultra-nationalisme, parti dont il est cofondateur, Navalny habillé en dentiste dresse un parallèle sans ambiguïté entre la déportation des clandestins et l’arrachage d’une dent cariée. Une comparaison dépourvue de tact dans un pays au passé stalinien où «déportation» est un mot lourd de sens.        Vidéo 27 Janvier, 18:45Navalny n’a d’ailleurs pas que des déboires électoraux. Il a également des antécédents judiciaires troubles. En 2013, il fut condamné pour le détournement, en 2009, de 400.000 euros au détriment de Kirovles, une exploitation forestière, alors qu’il travaillait pour le gouverneur local. Rebelote l’année suivante dans le cadre de l’affaire Yves Rocher, celle-ci concernant avant tout son frère qui, alors qu’il était haut fonctionnaire à la poste, aurait conseillé en 2008 le groupe français de faire appel à la concurrence au service public, en l’espèce à l’entreprise familiale des Navalny, dont la holding se trouve à Chypre. Dans les deux cas, Alexeï évita la prison, en écopant simplement de sursis. C’est finalement la violation répétée de sa conditionnelle qui l’a conduit à être envoyé en prison à son retour d’Allemagne.es affaires précèdent son changement d’étiquette ainsi que sa notoriété en Occident, mais qu’à cela ne tienne, ces procès et condamnations sont systématiquement dénoncés comme «politiques» aux yeux des soutiens de Navalny et des médias occidentaux. En France, les journalistes iront jusqu’à accuser Yves Rocher d’avoir joué le jeu des autorités russes. Une rhétorique victimaire qui ressort donc sans surprise aujourd’hui. En 2017, déjà, les partisans du blogueur accusaient les pro-Kremlin de vouloir le «faire passer pour un fasciste».promotionnelle de NaROD; «Pensez à l’avenir – devenez nationaliste!!!!!!!!!!!;

           DISCRÉDIT

 

 

 

UN LAURÉAT HONTEUX

 

 

[…] Marsil FICIN témoignera en faveur de son cousin Bastiano Salvini, près de l’Évêque de Cortone : « Bastiano Salvini, mon cousin, écrit-il vient vers toi pour te demander de lui conférer le troisième ordre sacré et, je pense, pour le recevoir. Mais, toi, qui ne connais pas cet homme et sais qu’il ne faut pas donner les choses saintes aux chiens, tu me diras peut-être, : mais   Marsile, celui qui sollicite un si grand   don,                                      doit être instruit, pieux envers Dieu et juste envers les hommes. Or qui témoignera ou se portera garant que tel est ce jeune homme ? » Je te répondrai : « Vénérable le Père, le mot de Socrate : « Comme le vase ; l’homme se juge au son. » Donc à celui qui vient vers toi et se tait, dis simplement : « Parle pour que je sache qui tu es » ; comme quelqu’un qui juge que seule l’âme est l’homme »  

                                                         MARSIL FICIN

                                                        Raymond MARCEL

                                                           P. 410

Chers Lecteurs,

Le paradoxe temporel n’effacera jamais les vérités éternelles : « l’homme comme le vase se juge au son »

« Parle, pour que je sache qui tu es. »

Le discrédit dont a fait preuve le Parlement Européen me laisse muette.

Nonobstant, il est nécessaire que j’écrive ce que je pense.

Que ce spécimen soit lauréat du Prix Sakharov est une honte pour l’humanité.

Ce spécimen  a toujours fauit preuve d’une parole grossière, rustre et vulgaire; c’est le meilleur portrait qui a devoilé de lui-même.

Mon Président PUTIN devrait le laisser croupir en prison à perpétuité.

Rien d’autre à dire.

 

Nadezhda Carmen Gazmuri-Cherniak

 

 

 

Write a comment

You need to login to post comments!