Vous pouvez contacter Nadezhda Gazmuri-Cherniak
par le formulaire contact du site.

FAUTES PROFESSIONNELLES PARTAGÉES

6 septembre, 2021 (07:51) | Non classé

   FAUTES PROFESSIONNELLES PARTAGÉES

 

Chers Lecteurs,

Tout ce qi se passe au sein de cette drôle de société française, mérite que nous fassions une critique sociétale, par temps de préparation électorale, tout le monde s’agite, dit n’importe quoi et lance des prédictions, tout particulièrement sur celles liées à la pauvreté et lois en vigueur.

En répondant à une personne qui s’étonnait du montant misérable de ma retraite pour mon travail au sein de l’E. N.,je touche 400e au dessous du SMIC, il m’interroge…comment se fait-il que vous ayez moins du Smic ?

Je lui ai expliqué brièvement.

Alors, savez-vous ce qu’il me lance presque comme un reproche punitif comme si la honteuse retraite qui me jette l’Etat était de ma faute !?

« Allez travailler alors, du contraire vous n’allez pas vous en sortir ! »

« Travaillez au noir, occupez-vous ! « « 

Je suis restée perplexe.

Ou bien il est idiot et il essaie de se défendre, j’ignore de quoi, ou bien il a dans son for intérieur des pensées troubles, le fait est que je lui ai répondu ceci :

Vous êtes en train de commettre une grave faute professionnelle depuis votre profession ! Vous ne devriez pas dire une énormité pareille à une personne de 67 ans, je ne suis pas une femme du vedettariat qui, stupidement à ses 68 ans se fait passer pour une ado !

Soyons sérieux s’il vous plaît, personne n’envoie travailler à une femme de mon âge à moins qu’il soit sur un poste de privilège, l’enseignement et proche de notre résidence par exemple.

L’E.N. après toutes ses infamies faites avant l’année 2000, je lui ai demandé une « réintégration » juste après l’assassinat de ma mère ; j’avais 59 ans, l’E.N. me l’a refusée et m’a dit que j’étais déjà trop vieille et que je devais demander ma retraite, et VOUS, à mes 67, vous m’envoyez travailler ?

Il s’est troublé et n’a pas su quoi me dire.

Il est docteur généraliste!

Encore un autre!

Je ne suis plus allée à son cabinet.

A présent je sais me protéger.

Une ordonnance pour une boite de doliprane ne mérite pas un tel affront.

 

Nadezhda Gazmuri-Cherniak

Write a comment

You need to login to post comments!